Rechercher dans ce blog

Chargement...

mercredi 16 novembre 2016

Gagnez 2 places pour le Devoucoux derby indoor de Paris

Qui dit fin d'année, dit... Salon du Cheval de Paris ! Si toi aussi tu comptes t'y rendre, saches que l'édition de cette année annonce quelques grandes nouveautés au niveau des animations. Alors oui les salons, c'est toujours pareil, du jumping, du dressage,... et du shopping ! En vrai, toi tu cherches de la grosse ambiance, la montée d'adrénaline, les décibels ne te font pas peur, tu as envie d'aller mettre toutes tes tripes pour encourager les cavaliers. J'ai ce qu'il te faut, ne bouge pas ! 

Bien connu du Jumping de Bordeaux, le Derby Indoor fait son apparition cette année au Parc des expositions de Villepinte à l'occasion du Salon du Cheval de Paris. Pour avoir assisté à celui de Saumur et de Bordeaux, je peux vous dire que ça envoie niveau ambiance. Le volume sonore c'est un cran au dessus je vous préviens. Vous voyez à peu près ce que ça donne une épreuve de barrage en jumping au passage de Bosty ? Et bah le cross indoor, c'est ça, mais fois 10. A peu près.

[J'ai tenté de vous trouver une petite vidéo pour vous montrer un peu ce que ça peut donner, mais je n'ai rien trouvé d'assez foufou qui retranscrive vraiment l'ambiance... Le mieux c'est d'aller voir !] 




Pour l'occasion Devoucoux créé sa communauté de supporters "We are eventing". Si vous êtes prêts à tout pour mettre l'ambiance, tentez de remporter vos places pour le Derby Indoor le 26 novembre prochain ainsi qu'un kit de supporter pour rejoindre l'Eventeam. Pour cela, rendez-vous ici : We are eventing - Remporter mes places


Pour doubler vos chances de gagner, je mets également en jeu 2 places pour aller voir l'épreuve le 26 novembre. Pour tenter d'en remporter une, c'est très facile :
  • laissez un commentaire sympa en bas de ce post
    (en prenant soin de laisser votre email dans l'identifiant sinon je ne pourrai pas vous contacter pour vous dire que vous avez gagné - votre adresse ne sera pas utilisée pour autre chose)
  • likez la page facebook "Hippique & Chic"
  • likez la page facebook "Devoucoux"
Vous avez le droit de jouer jusqu'au lundi 21 novembre à 20h. Je ferai ensuite le tirage au sort. 

Bonne chance !

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 13 novembre 2016

3 bonnes raisons d'arrêter de vendre sur Leboncoin

Post à lire de toute urgence avant de déclarer forfait face au tas de matos qui croupit dans votre garage. 

Vous aussi vous n'en pouvez plus de tout ce matériel qui prend la poussière ? Vous n'êtes pas seul(es), croyez-moi. Pour ma part, il y en PAR-TOUT. Mais genre vraiment partout : appart', garage, sellerie... Tout y passe. J'en suis à un stade où je me demande si je dois pas louer un espace de stockage dans un garde-meuble pour entasser tout ça. Mais oui, comme si un cheval ça ne coutait pas assez cher tous les mois il faudrait en plus que je loue un box supplémentaire. Ca craint. 

Les affaires d'équitation, c'est un peu comme les fringues, on en rachète (trop souvent) même si on en a pas besoin. Problème d'acheteur compulsif quoi. On se comprend tous ici. Rien que pour illustrer mes propos, ce soir il y a -25% sur n'importe quel article chez Horze, j'ai failli acheter une nouvelle couverture à Ponaine. Une belle grosse couverture de box pour passer l'hiver au chaud même si on est dans le Nord. Argument convaincant, non ?! Ouais... sauf que ma place de parking vomi des couvertures tellement j'en ai. Du coup je me suis rabattue sur une chemise d'écurie. La meuf n'a aucune volonté... Irrécupérable.

Arrêtez parce que je suis sûre que maintenant que j'ai dis qu'il y avait un rabais chez Horze vous vous êtes tous barrés ! Bande d'ingrats. Revenez donc par ici. Avant de racheter du matériel, pensez donc à vendre le vôtre. Et parce qu'il n'y a pas que Leboncoin et Facebook dans la vie, je te propose de jeter un oeil à ces trois sites de vente bien pensés. 

Alors c'est vrai au départ, je me contentais de ces deux là pour revendre mon matériel, mais franchement j'ai pas vendu grand chose. Mais en fait, je cherchais une selle, et sérieux, imagine tu cherches une selle Prestige par exemple... Bah tiens, va taper "selle prestige" dans le bon coin, je peux te dire que tu vas pleurer et rêver de vélo toute ta soirée. Les gars, on se fait troller le bon coin par des p***** de cyclistes. Oui pardon pour eux je me suis enflammée. Nan mais franchement leboncoin c'est Bagdad. Vous voyez bien la frustration que ça engendre, ça me fait insulter les cyclistes, alors voilà pourquoi il y a des vide selleries en ligne, pour retrouver la sérénité. 

Alors voilà, si tu veux mettre ton matériel en avant de manière mille fois plus visible que sur leboncoin aussi pratique soit il, voici quelques sites précieux. 


Ce que j'aime : Tu as clairement l'impression de naviguer sur une sellerie en ligne, sauf que c'est du matériel d'occasion. Il y a plein de catégories c'est très facile de trouver ce que l'on cherche rapidement. On peut filtrer par marque, par couleur, par taille, par prix... C'est très complet. Il y a même un système d'alerte pour ne pas louper l'article de vos rêves si par chance quelqu'un venait à le vendre. 
Le gros plus, c'est le paiement sécurisé. En gros tu n'as pas de risque de faire arnaquer, soit tu reçois ton matériel, soit tu es remboursé et tout le monde est content. 





Le deuxième gros plus : si tu as la flemme de te mettre en vente toi-même ton matériel, Preppy Sport peut le faire pour toi et créer une belle annonce en plus d'exposer ton matériel d'occasion sur son stand lors d'événements types concours ou salons. Ce système de conciergerie ou dépot-vente est soumis à une commission de 30%. Mais si tu galères à vendre un produit haut de gamme par exemple ça peut être très intéressant. 


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 25 octobre 2016

Equita'Lyon J-1 : RDV au Village des Start-Ups !

Et oui déjà J-1 avant Equita'lyon, ou le meilleur salon du cheval de tous les temps. Oui.. Toujours dans la retenu la meuf..! Je sais pas pourquoi j’ai développé une véritable passion pour ce salon. J’y vais depuis que je suis toute gamine et c’est vraiment resté mon préféré. Pourtant je peux dire que j'en ai vu plein. Peut-être parce que c’est le premier de la saison, premier indoor, tout le monde est content de se retrouver là. Je dis ça parce que je suis aussi passée par la case « Exposant » lorsque je travaillais pour le Comité d’Organisation des JEM 2014. Donc entre exposants on devient un peu une famille à force de se voir sur tous les terrains de concours. Enfin bref, les salons c’est une ambiance particulière, hyper sympa. 

Alors certains y vont pour faire du concours, pour voir du concours, et d’autres y vont clairement faire du shopping, c’est un peu Noël avant l’heure en général. C’est l’occasion de découvrir plein de nouvelles choses au même endroit. Et pour ça, comptez bien sur le Village des Start Ups Hippolia. Suite à leur grand succès l'année dernière, ils réitèrent l’expérience. En attendant les Trophées de l’Innovation au salon de Paris, ce village sera un peu « the place to be » à Equita’Lyon si vous souhaitez voir de quoi sont capables les jeunes entreprises d’aujourd’hui. C’est simple, elles conçoivent des produits juste déments.  



Dans quelques mois vous n’entendrez sûrement parler que d’elles, voici les entreprises présentes et leur super produit inédit : 
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 17 octobre 2016

Les protections Veredus prennent des couleurs !

C'est l'heure de la petite brève du lundi soir !

Après la Gold Edition qui était juste trop classe, Veredus se fait une petite édition un peu pop et colorée. Pétage de plomb ?! Sûrement pas, mais en tout cas ça nous change des classiques protections noires ou marrons, même si on les aime déjà bien. Faut dire que Veredus, c'est quand même des bonnes protecs, les miennes ne m'ont jamais lâchée pourtant je les mettais tous les jours avant. 



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 16 octobre 2016

J'ai testé pour vous : les produits EKIENSE


A l'heure où j'écris ce billet, il me reste exactement 18% de batterie sur mon ordinateur. Soit très peu de temps en réalité. C'est un peu le problème quand on est un gros boulet de la vie, il faut savoir s'adapter. J'ai du quitter le bureau si vite vendredi soir que j'en ai oublié mon chargeur. Pas pressée du tout d'être en week-end la meuf. Du coup maintenant je dois me dépêcher d'écrire. J'ai coupé le wifi, baissé la luminosité, tout ce qu'il faut pour optimiser le peu de batterie qu'il me reste. Oui je me défonce les yeux pour vous, mais quelle fille extraordinaire je fais, vraiment hein. Je serai vous j'en reviendrai pas. 

Reprenons nos esprits après cette révélation des plus perturbantes je vous l'accorde. C'est maintenant que je vous annonce que la salle de bain de Ponaine s'est encore remplie avec quelques produits de soins pas inintéressants. Ponaine, c'est pire qu'une blogueuse beauté je vous jure ! Mon casier déborde littéralement. Ces nouveaux produits nous viennent tout droit de la région nantaise. C'est la très sympathique Caroline, créatrice de la marque Ekiense qui m'a contactée afin que je teste ses créations. Caroline, cavalière et propriétaire, s'est lancé le pari que beaucoup d'entre nous n'osent pas même s'ils en ont bien envie, elle a créé son entreprise, en lien avec sa passion, celle des chevaux bien sûr au cas où vous hésiteriez encore. 

La toute jeune marque Ekiense surfe donc sur la vague des produits naturels, bien en vogue en ce moment et c'est tant mieux. Pour ma part, même si Ponaine a rencontré quelques soucis avec sa tendinite, j'ai essayé au maximum de la soigner de manière naturelle et je crois qu'aujourd'hui elle le vit plutôt bien et son tendon a vraiment bien récupéré. Je pense qu'on est donc plutôt en accord avec la marque Ekiense qui s'efforce de proposer des produits 100% naturels. La gamme se compose de produits de soin des membres et de soins pour la peau. J'ai donc reçu le Lait relaxant spécial tendons et le Spotderm soin cutané régénérant.
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 25 septembre 2016

Débarrasser vos tapis et couvertures des poils en un claquement de doigts... ou presque !

Votre cheval a la même pilosité qu’un mammouth ? Vous en avez marre de flinguer votre machine à laver à coups de poils de poney ? Votre budget pressing-poney a explosé ? Vous n’avez pas envie de claquer 15 boules dans des Magic Brush ? Si vous avez répondu oui à l’une des questions précédentes, alors vous avez grand intérêt à lire ce qui va suivre. Sinon vous avez le droit de lire quand même c'est pas interdit. 

Ce soir je m'auto-épingle sur le Wall of Shame. Je vais vous avouer un truc un peu honteux, je suis plutôt maniaque au niveau de mes cuirs, en revanche les tapis, ils passent un peu à la trappe et finissent vraiment cradingues avant que je me décide à faire enfin quelque chose. D’une, parce que je pense que si vraiment je me penche sur le problème je vais pouvoir laver mes tapis tous les jours. Et de deux, j’ai pitié de ma machine à laver, qui aussi vieille soit elle, sert aussi accessoirement à laver mes vêtements et donc je préfère y laver des choses pas trop pleines de poils. Et parce qu’elle m’est toujours fidèle et ne me lâche jamais dans les pires moments, elle, pas comme ma voiture (message subliminal à destination de ma voiture qui ne sait pas lire mais j'avais besoin d'en parler), je ne veux pas lui infliger le supplice du lavage de tapis de selle. Mais parfois ça s’impose. Genre aujourd’hui.

Alors pour vous remettre dans le contexte, Ponaine, malgré son nombre incalculable de qualités, a quand même un défaut, c’est qu’elle mue TOUT LE TEMPS. Bon faut dire, Ponaine a vécu dans le Sud pendant 14ans et d’un coup elle s’est retrouvée en Normandie et pire dans le Nord ensuite, donc je peux comprendre qu’elle ne sache plus trop comment il faut s’habiller. Un peu comme nous à la mi-saison. Et comme sa mère, elle est prévoyante, elle met toujours plus de couches, par peur d’avoir froid. Donc je suis tolérante je prends sur moi, mais je dois dire que c'est quand même super chiant. Donc l’étrille est maintenant ma meilleure pote, youpi ma vie est trop cool. 

En revanche j'ai limite peur chaque fois que je regarde en dessous de mon tapis de selle, parce qu’il est clafi de poils, mais genre c'est incrusté dans le tissu. A tel point que quand je dois laver un tapis je me demande s’il est pas juste bon à jeter tellement ça me fait peur de m'atteler à cette tâche. Oui bon, ça c’est mon côté feignasse qui prend le dessus, parce que j’ai quand même vachement mieux à foutre que de décoller du poil de tapis, pas vous? Déjà je pourrai décoller mes poils de jambes avant de m’occuper du tapis de Ponaine, une idée comme ça…

Mais bref, ce dimanche, j’ai quand même rapporté un tapis propre aux écuries. Du coup j’en ai récupéré deux sales, à savoir que le tapis sale se reproduit beaucoup plus vite que le tapis propre ou le tapis neuf. Dommage. Comme ils étaient encore un peu trop neufs pour que le côté radical de  ma personnalité envisage de les envoyer à la poubelle, j’ai du les laver. Mais comme il y avait vraiment une ENORME couche de poils incrustés dans les mailles du tissus, j’ai du me résoudre à faire quelque chose. 

Wall of shame round 2 : J’ai beau bloguer depuis plus de 5ans je ne suis pas encore au point, j’ai pas pensé à prendre une photo du tapis le plus sale avant de faire quelque chose. Intelligent. Allez vous avez le droit de me juger. Mais juste ce soir.

Avant nettoyage !

Et comme moi aussi, j’ai autre chose à acheter pour 15€ que des Magic Brush aussi efficaces soient elles, j’ai donc fait appel à la technique ancestrale du gant MAPA. Les gants Mapa ce sont les gants de vaisselle en caoutchouc pour ceux qui ne situent pas. C’est ceux qui ont eu un lave-vaisselle toute leur vie ça, si vous voulez les cataloguer (aller on se lâche c’est dimanche soir, tout le monde juge tout le monde grosse ambiance !). Mais bon comme on est sympa ici on dira juste « oh la chance ». Oui parce que si j’avais pu, je m’en serai bien passée de faire la vaisselle.
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 17 septembre 2016

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !


Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de filer sous une douche brulante et transformer sa salle de bain en sauna. Et là ça fait presque comme les crevettes, tu rentres dans l’eau tu es bleu et tu ressors tu es rouge. Mais genre très rouge quoi. « Oui bonsoir j’aime m’ébouillanter, pas vous ? » Bref. C’était pas ça que je voulais dire en fait.
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 11 septembre 2016

Luxe vs Budget : Le blouson mi-doudoune mi-maille


Dimanche soir presque d’été si on ne pensait pas à aller au bureau demain matin. Ah qu’est-ce que j’aime cette arrière saison comme un joli retour en juillet. Si seulement. Voilà pourquoi j’écris ce post. Le dimanche soir, c’est pas fait que pour déprimer. Quand on est une fille, pour vaincre les coups de blues, qu’est-ce qu’on fait ? Du shopping, mais oui ! Quelle belle invention qu’internet quand même. Plus besoin d’attendre que les magasins ouvrent leurs portes. Maintenant le shopping c’est où tu veux quand tu veux. Oui ton banquier n’est pas forcément ravi de cette révolution du siècle. Le mien non plus faut dire donc ne t’inquiète pas.

Alors certes, il fait encore beau et chaud. On peut encore passer ses soirées dehors. Comme je suis contente de louer un appart avec un balcon même si j’habite à l’autre bout de la France. L’autre bout par rapport à là où il fait chaud j’entends. Donc là je profite de cette jolie soirée pour vous écrire depuis ma terrasse et ça je peux vous dire c’est quand même le kif suprême pour un petit rat des champs comme moi.

Je me suis encore égarée, j'ai un vrai souci. Donc je reviens où j'en étais, certes il fait encore beau et chaud, mais si toi comme moi tu habites dans une région pas forcément réputée pour son soleil mais plutôt pour le taux d’alcoolémie de ses habitants, méfies toi. Méfies toi car le froid il peut vite décider de venir te faire coucou et je voudrai pas que tu finisses comme un grain de raisin qui n’a pas été récolté avant l’arrivée de la pluie (c'est les vendanges il paraît). C’est à dire tout moche, fripé et sans avenir. Oui c’est un peu radical le froid chez moi. Trop d'expériences climatiques douteuses je vous dis. 

Cela dit quand tu habites dans ce genre de région, tu développes un don de prévoyance comme jamais. C’est à dire que ta voiture se transforme en dressing et que tu as des vestes pour à peu près toutes les météos (petite cace-dédi à l’abruti qui a fracturé ma voiture et volé toutes mes vestes, maintenant je suis toute nue). Vent, pluie, froid ou les 3 combinés, le trio gagnant, celui où tu vas chercher loin très très loin au fond de toi le peu de motivation qu’il te reste pour envisager de monter à cheval.

Bon on en est pas encore là, on est le 11 septembre (arf minute glauque…) et donc l’hiver ce n’est pas demain. Mais pour les premières petites fraîcheurs automnales, j’ai eu un petit coup de cœur pour les doudounes fines, mi doudoune-mi maille. Il y a un truc génial à habiter à Lille, c’est que les vestes mi-saison, ça devient un incontournable, alors qu’en Provence ça te sert à rien. Genre c’est l’été puis d’un coup tu comprends pas il se met à geler et tu sors la grosse veste. Ouais ouais… Arrêtez de croire que dans le Sud il fait chaud l’hiver. Jamais de ma vie j’ai eu du -17°c ailleurs que là bas.



Rendez-vous sur Hellocoton !