Accéder au contenu principal

Étriers Flex-Up

Petit article très rapide car je n'ai pas beaucoup de temps aujourd'hui, néanmoins je pense à vous ! 


En ce moment c'est la folie des étriers, je ne sais pas si vous avez remarqué (je pense que oui) mais ça devient un produit vraiment technique ces dernières années. Je n'aurais jamais pensé qu'on puisse accorder autant d'attention à un produit à la base assez banal. Avant, un étrier, c'était un étrier point barre. Alors que maintenant... le choix est beaucoup plus vaste ! 


Je ne sais pas ce que vous pensez de cette évolution mais en ce qui me concerne, je trouve ça vraiment intéressant. D'ailleurs, jusqu'à l'année dernière j'étais restée à mes étriers tout à fait basiques en composite qui me convenaient tout à fait. Un beau jour j'ai changé de selle, et tout à coup j'ai pu me servir correctement de mes jambes. Et puis j'ai commencé à monter pratiquement tous les jours et là, mes chevilles ont fini par montrer quelques signes de faiblesse. Et c'est là que j'ai compris pourquoi ces nouveaux étriers à plancher large existaient. 


Bon, j'avais dit que je faisais vite et au final je raconte ma vie, mais où va-t-on ? Loin... On va éviter d'aller se perdre quand même... Tout ça pour dire que l'évolution des étriers n'est pas juste une question marketing à mes yeux. Alors bien sur on passe du simple au double, (que dis-je, au centuple !!) au niveau des prix, c'est clair. Mais quel confort. 


Etant étudiante, je peux difficilement me permettre de mettre 150€ dans une paire d'étriers, et même sans être étudiant, il y en a que ça peut embêter tout simplement, et c'est compréhensible. Je vous conseille donc les Compositi "Reflex" à 25€, vous verrez déjà la différence ! Mon problème c'est que la dernière fois j'ai voulu tester autre chose par curiosité, histoire de pouvoir vous raconter un peu mes expériences avec les produits, j'aurais jamais du ! 


Compositi "Reflex"


J'ai testé des étriers en alu type Jin Stirrup, je ne pensais pas qu'un étrier, à priori assez simple mis à part son plancher large, pouvait m'apporter encore plus que mes étriers actuels. J'ai trouvé que j'avais encore plus de stabilité, de confort et d'appui sur mes pieds. Agréable surprise donc ! Depuis je songe sérieusement à investir... Aie aie aie le porte monnaie ! On dira que c'est un investissement à long terme et qui préserve mes articulations (mais oui on y croit) histoire de déculpabiliser ! 


Voilà en conclusion, ce n'est pas QUE du blabla commercial tout ce qu'on nous dit, il y a un peu de vérité. Et bien sûr je vous raconte tout ça parce que j'ai trouvé une autre marque d'étriers en aluminium que vous connaissez peut-être, c'est Flex-Up. Comme on est en plein tapage autour des Jeux Olympiques avec des drapeaux à gogo, je me suis dit que c'était l'occasion. 



Ces étriers sont personnalisables, carbone ou cuir par exemple : 

L'absorption des chocs se fait grâce à un tampon élastomère. 
Les passages d'étrivières sont décalés pour augmenter la connexion
de vos jambes avec votre cheval.





Bon je vous en mets pas 10 000 vous pouvez aller voir sur le site internet il y a plein de couleurs. 

Le modèle le moins cher (à partir de 154€)

Photos :  Flex-up

Commentaires

  1. et et et comme c'est son anniversaire, chacun cotise et nous chers lecteurs lui offrons une paire ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

Ponaine a testé pour vous : les Happy Crackers

Si tu crois que je vais te parler d'un vulgaire paquet de friandises pour chevaux, alors tu te trompes. J'ai jamais trop acheté de friandises pour Ponaine. Enfin, ça c'était avant. Avant que je ne découvre la facilité d'avoir un paquet de 3 kilos de friandises pour tenir le mois. Bien plus simple que de faire des bornes pour acheter 10 kilos de carottes qui finissent toujours par pourrir au fond de ton casier en laissant une odeur nauséabonde en souvenir de leur courte existence.