Accéder au contenu principal

Les "Bô Bonnets" de Sophie

Je vous parlais cette semaine de l'accessoire indispensable de l'été, le bonnet anti-mouche. Et bien je vais continuer sur ma lancée. Je fais cet article à part, parce que je vais vous présenter des produits un petit peu à part. C'est un coup de coeur que j'ai eu et je sais que je ne suis pas la seule. 


Je dis "à part" car ces bonnets sont fabriqués à la main par une cavalière, qui a commencé à créer un peu au hasard et rencontre finalement un franc succès. Ce n'est donc pas une professionnelle, au sens propre du terme. Qui sait, peut-être qu'un jour elle deviendra créatrice de bonnet pro grâce à nous. 


Je ne suis pas toujours attirée par les produits fabriqués par des "amateurs" en général mais là, je dois dire qu'on ne voit pas la différence ! 


Vous savez que les bonnets sont en fait de simples points de crochet, mais tout le monde ne maîtrise pas cette technique. Cela dit j'avoue ne pas vouloir toujours mettre le prix fort dans un bonnet sur mesure et personnalisé. Et bien maintenant c'est possible de se procurer des bonnets à des prix tout à fait corrects grâce à Sophie et ses "Bô Bonnets" ! 


Notre tricoteuse hors pair a commencé le crochet pour passer le temps, mais trouvait les modèles un peu trop "mémère" (ce que je comprends très bien^^)... Un jour elle a fini par tomber sur un patron de bonnet anti-mouche au détour d'un forum, et s'est lancée dans la confection de ce dernier. En publiant une photo du résultat final, le succès ne s'est pas fait attendre : une cavalière lui a ensuite demandé de lui en confectionner un, puis une deuxième, et encore une autre, ainsi de suite... 


Voici quelques photos de ses créations, on a le choix de la forme, des couleurs, des cordelettes...

















Comme vous le voyez, c'est remarquablement bien fait !
Voilà j'ai vraiment hâte d'avoir le mien, j'espère que cela vous plaira aussi !
Le tarif est de 25€ pour un bonnet avec une cordelette, 2€ par cordelette supplémentaire, frais de port inclus. 
Pour plus d'informations ou pour passer commande, contactez Sophie à l'adresse suivante :

Commentaires

  1. Ses bonnets sont superbes, tant visuellement que par leurs qualités, j'en ai maintenant plusieurs, et mon cheval qui ne peut pas sans passer des la sortie des moucherons doit être le plus heureux du monde! Je vous la conseille! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Si on pouvait avoir des photos sur modèle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolée je n'ai pas le droit de publier les photos des chevaux de particuliers sans leur autorisation ! Pourquoi tu ne demandes pas des photos à la créatrice ? J'ai mis son adresse mail !

      Supprimer
  3. Photo sur modèle :

    http://magicfanette.com/images/Photos_quadette/Rodez2011/20111029-rem1.JPG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Précision il s'agit d'une photo de ma propre jument, donc vous pouvez la publeir si vous le souhaitez

      une autre :

      http://magicfanette.com/images/Photos_quadette/CHA2011/20111009-3.jpg

      Supprimer
  4. J'aime le gris avec le vichy !

    RépondreSupprimer
  5. c'est super beau j'adore merci pour l'adresse

    RépondreSupprimer
  6. Super qualité, vendeuse très pro, sérieuse et une rapidité de conception/envoi exceptionnelle !!!!! tout est possible alors n'hésitez plus !

    RépondreSupprimer
  7. Ils sont magnifiques, félicitation

    RépondreSupprimer
  8. J'adore, ils sont tout simplement sublime !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Ponaine a testé pour vous : les Happy Crackers

Si tu crois que je vais te parler d'un vulgaire paquet de friandises pour chevaux, alors tu te trompes. J'ai jamais trop acheté de friandises pour Ponaine. Enfin, ça c'était avant. Avant que je ne découvre la facilité d'avoir un paquet de 3 kilos de friandises pour tenir le mois. Bien plus simple que de faire des bornes pour acheter 10 kilos de carottes qui finissent toujours par pourrir au fond de ton casier en laissant une odeur nauséabonde en souvenir de leur courte existence.