Accéder au contenu principal

Majesko, pour une équitation abordable.

L'équitation, c'est un sport de riches
Ce fameux préjugé vous l'avez entendu milles fois, et il perdure encore et toujours, il traverse les années, sans montrer de signes de faiblesse. Ce n'est pas faux me direz-vous... Il est clair que monter à cheval n'a jamais été très économique, mais on ne peut pas dire que ça ne s'améliore pas non plus. L'équitation est un sport bourré d'idées reçues mais je pense que la plus répandue est bien celle-ci. 

Je ne vais pas lancer le débat là-dessus, il est clair que si cette activité était économique, cela se saurait... Cela dit, je pense qu'au niveau de l'équipement au moins, il y a de réels efforts qui sont faits, pour proposer des équipements techniques et esthétiques à petit prix. C'est un peu comme pour la mode, comme dirait si bien Karl Lagerfeld, aujourd'hui c'est possible d'être stylé pour pas cher, on peut aller chez H&M

Et bien dans l'équitation c'est pareil, il y a aujourd'hui des marques qui proposent du matériel, tendance, innovant et confortable à petits. Evidemment il y en a une qui vous saute aux yeux, mais si on parle uniquement de magasins spécialisés, vous pensez à qui ? 

Parmi les réponses possibles, je peux vous en donner une : Majesko
Vous en avez peut-être entendu parler dernièrement puisque cette marque est toute récente. La créatrice, passionnée d'équitation comme nous, s'était effectivement rendu compte que le prix du matériel en sellerie peuvent monter en flèche assez rapidement. Elle a donc décidé de concevoir Majesko, dans l'idée de proposer de l'équipement de qualité à des prix abordables. 




Les produits Majesko n'ont pas été fabriqués au hasard. Il faut savoir que leur élaboration a été réellement travaillée et étudiée dans les moindres détails. La fondatrice n'a pas hésité à collaborer avec les services de la réglementation française pour pouvoir proposer des produits conformes aux normes, ou a faire des sondages pour connaître les besoins de ses futurs clients. Si ça ce ne sont pas de bonnes intentions !! Voici quelques produits que vous pourrez trouver sur le site : 






Les premiers produits sont assez classiques mais les prochains modèles seront plus originaux, leur conception est en cours. L'idée générale sera toujours de miser autant sur l'esthétique que sur le confort, qui selon la créatrice, est souvent mis de côté dans le matériel de cette gamme. Ce qui me plaît en tout cas ce sont par exemple les bridons, qui sont tous dotés d'une têtière doublée, avec la muserolle au dessus. J'aime aussi qu'il y ait catégorie spéciale pour les poneys

Ce qui est intéressant surtout, ce sont les informations que vous pourrez avoir à propos des produits et de leur utilisations notamment via le blog Majesko. Vous pourrez trouver des indications très précises sur le réglage et l'emploi de vos équipements, et trouver des conseils pour bien choisir le produit qui vous conviendra à vous comme à votre cheval, toujours dans ce soucis de confort. Je trouve que c'est une excellente idée car les selleries en ligne manquent souvent d'informations précises à propos de leurs produits. 

Et par ailleurs, cela peut permettre de limiter un peu certains effets de mode. Il y a parfois des cavaliers qui achètent un article simplement parce qu'il est tendance, mais dont ils connaissent mal les effets. 


Plus d'infos par ici : www.majesko.com

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

Ponaine a testé pour vous : les Happy Crackers

Si tu crois que je vais te parler d'un vulgaire paquet de friandises pour chevaux, alors tu te trompes. J'ai jamais trop acheté de friandises pour Ponaine. Enfin, ça c'était avant. Avant que je ne découvre la facilité d'avoir un paquet de 3 kilos de friandises pour tenir le mois. Bien plus simple que de faire des bornes pour acheter 10 kilos de carottes qui finissent toujours par pourrir au fond de ton casier en laissant une odeur nauséabonde en souvenir de leur courte existence.