Accéder au contenu principal

Onguent Antimicrobien Silverfeet

Pas de pied, pas de cheval.
Tout le monde a déjà entendu ça un jour. Et ce n'est pas pour rien car au final, ce proverbe est résolument vrai. C'est pour cela qu'aujourd'hui je vais papoter onguent avec vous.

J'ai fait un découverte assez sympa il y a quelques semaines, mais je n'avais pas trop eu le temps de me renseigner sur la chose. Et là, j'avoue que vu le temps pourri que nous avons, j'ai du me résoudre à passer la journée sous la couette avec mon pote l'ordinateur, à trouver des trucs sympas à vous montrer (vraiment trop horrible la vie!). Mais en vrai, j'ai eu du mal parce que j'ai une ***** de livebox qui décide de faire grève en cas d'intempéries. Ce qui me laisse en gros 2min30 pour publier ce message. On y croit... ou pas !

Donc, on parlait des onguents. C'est vrai que ce ne sont pas trop des choses dont je me préoccupe, ma ponette ayant de très bons pieds, ils ne demandent pas de soin particulier si ce n'est un entretien régulier. La dernière fois, je suis tombée sur ça :



Comme je suis une grosse gamine dans l'âme, j'ai du coup réagi comme une grosse gamine :   "Waaaaah des couleurs c'est trop beauuu". Oui, je suis une cible marketing parfaite, ça me désespère... Mais, MAIS... j'allais pas vous balancer une photo d'onguent là comme ça, sans rien savoir dessus. Et il s'avère donc qu'en plus d'être stylés avec leurs couleurs hors du commun, ces onguents ont l'air pas mal du tout.

Alors en fait, ces baumes sont réalisés avec un mélange d'ingrédients naturels mais aussi d'ions d'argent (d'où le nom Silverfeet). Donc j'espère que là je vais vous apprendre un truc : l'argent est très utilisé pour la désinfection des surfaces dans beaucoup de domaines. A priori, ces onguents réduisent à 99,9% la croissance des bactéries et champignons nocifs pour les pieds des chevaux.
Fin de la minute scientifique.



Apparemment c'est efficace d'après ce que j'ai pu lire sur le web. Les couleurs rose et bleu ont été créées pour encourager les enfants à entretenir les sabots de leur cheval, bonne idée. Mais bon à choisir, si je devais en prendre un j'aurais pris rose histoire que ça soit plus fun, pas vous ? Evidemment, une fois que vous l'appliquez sur le sabot, la couleur de la corne n'est pas modifiée. Dommage pour les poonseuses*, je pense qu'elles auraient kiffé.

Outre son effet antibactérien et assainissant, le baume Silverfeet procure aux sabots un aspect durablement brillant. Apparemment ça ne sent pas trop mauvais, donc exit la mauvaise odeur du goudron ! Voilà donc à la base c’est le packaging qui m’avait plu, ça m’a fait penser aux cosmétiques "Lush" pour tout vous dire, je pense que c’est du à l’effet "pot noir". Mais au final ça semble un produit intéressant.
Plus d'infos par .

 *Basiquement, le terme « poonseuse » renvoit à « jeune fille âgée de 10 à 15 ans montant à poney, s’exprimant en langage SMS « ouaaa mon poné c le + boooo » et se caractérisant SURTOUT par la (sur)consommation de matériel équestre en tout genre. » Surtout avec de la couleur et des assortiments (de pas toujours très bon goût) le matériel.

Commentaires

  1. Mdr la définition du terme "poonseuse"! (Hum)
    Mis à part ça, ces onguent ont l'air super. Cependant, j'aurais pensé plutôt que les couleurs servaient à différencier des "types" de onguent, pour cibler des actions particulières...... D'ailleurs il n'y a pas que rose et bleu comme couleur..... Bon, je vais tout de suite cliquer sur le lien! ^^

    RépondreSupprimer
  2. moi j'aurai pris le bleu :p

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

Ponaine a testé pour vous : les Happy Crackers

Si tu crois que je vais te parler d'un vulgaire paquet de friandises pour chevaux, alors tu te trompes. J'ai jamais trop acheté de friandises pour Ponaine. Enfin, ça c'était avant. Avant que je ne découvre la facilité d'avoir un paquet de 3 kilos de friandises pour tenir le mois. Bien plus simple que de faire des bornes pour acheter 10 kilos de carottes qui finissent toujours par pourrir au fond de ton casier en laissant une odeur nauséabonde en souvenir de leur courte existence.