Accéder au contenu principal

Salon Virtuel du Cheval du 10 au 16 mai 2012

Salon du cheval de Paris, Equita'lyon... Vous en rêvez mais vous êtes trop loin, vous travaillez, vous n'êtes pas fan des bains de foule... Et quand bien même vous auriez décidé d'emprunter les transports collectifs pour vous rendre à l'un de ces salons équestres, véritable paradis pour tous les fans de shopping équin, pas facile de retourner chez soit à moins d'affréter un wagon entier spécialement pour vos achats...
La liste des contraintes est bien longue.


Et bien bonne nouvelle ! Pour ceux qui ne le savent pas encore, le tout premier Salon Virtuel du Cheval ouvrira ses portes dans quelques jours.




Le concept, simple et efficace : les avantages d'un salon physique sans les contraintes.
Pas de problème de mobilité, d'horaires, de foule... C'est le salon qui vient à vous !






Pensez à votre budget shopping qui peut bénéficier de vos économies de transport, de parking, de ticket d'entrée... Bouger moins pour acheter plus de matériel, telle pourrait être la devise (ok, ça sonne pas terrible...)
Et oui, parce qu'en plus l'entrée est gratuite ! Que demander de plus ?!
Vous allez pouvoir vivre l'un des plus grands salons tranquillement depuis chez vous. Ce n'est pas comme si vous visitiez simplement des selleries en ligne, les exposants pourront répondre à toutes vos sollicitations. Vous pourrez découvrir de nouveaux produits, de nouvelles marques...








Non, il ne s'agit pas simplement d'une simple réunion de multiples exposants bien que ce soit déjà pas mal !
Au programme, toutes les activités équestres, tous les produits, tous les services, du cheval au shetland en passant par le poney, y sont représentés : 
alimentation, soins, aménagement, infrastructure, art, élevage, entretien, soins, haras, présentation des élevages et des ventes, saut, dressage, cross, pony-games, western, attelage, horse ball, polo, trot, sulky, équipement du cavalier et du cheval, maréchalerie, médias, tourisme équestre, promenade, transport, service, institutions, associations, etc... sans oublier la diffusion des plus beaux concours hippiques de France dans toutes les disciplines. .... Et quelques surprises en prime !


Vous aurez donc de quoi faire...


Je suis allée visiter la plateforme, la navigation est vraiment agréable et intuitive, on s'y croirait presque ! J'ai hâte de voir comment cela va se passer ! Voici une petite vidéo qui vous donnera un aperçu de l’évènement : 




Je vous donne rendez-vous du 10 au 16 Mai pour vivre cette expérience inédite que représente ce premier Salon Virtuel du Cheval.

Plus d'infos ici : www.salonvirtuelducheval.com


J'en profite pour faire un rapide clin d'oeil à certains partenaires, membres de la blogosphère que j'apprécie tout particulièrement : 


Pegase Buzz Ce blog au design épuré recense les nombreuses utilisations de l'image du cheval à travers les médias et pas uniquement dans le secteur équestre ! En visitant ce blog mettant en avant de magnifiques images, vous serez surpris de découvrir à quel point l'image du cheval peut être utilisée dans n'importe quel domaine ! Pegase Buzz a fêté ses deux ans la semaine dernière, souhaitons-lui de continuer ainsi avec toujours plus de succès !


La Cavalière Masquée, blog qui a, lui, une année de plus et qui est entièrement axé sur la communication équestre, notamment dans le domaine de la mode. Ici aussi, vous allez pouvoir en prendre plein la vue en découvrant de splendides images au fil des articles. En plus, cette amoureuse du cheval ne manque jamais de nous faire vivre ou revivre les plus grands évènements équestres comme si on y était ! 


Bonnes visites ! 

Commentaires

  1. sa a l'air super le salon virtuel
    merci pour l'info

    RépondreSupprimer
  2. j'adore l'idée, hâte de découvrir ca

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Ponaine a testé pour vous : les Happy Crackers

Si tu crois que je vais te parler d'un vulgaire paquet de friandises pour chevaux, alors tu te trompes. J'ai jamais trop acheté de friandises pour Ponaine. Enfin, ça c'était avant. Avant que je ne découvre la facilité d'avoir un paquet de 3 kilos de friandises pour tenir le mois. Bien plus simple que de faire des bornes pour acheter 10 kilos de carottes qui finissent toujours par pourrir au fond de ton casier en laissant une odeur nauséabonde en souvenir de leur courte existence.