Accéder au contenu principal

Pikeur Automne/Hiver 2012

Pour une fois, on a présenté Eskadron avant Pikeur ! Enfin, non c'est un peu de la triche c'est " juste" l'édition Platinum que nous avons vue. La suite ce sera pour plus tard. En attendant je vous montre ce que Pikeur nous prépare pour cet hiver
Alors pour les couleurs, on reste dans les tons de gris/bordeaux et ce sera un peu plus flashy pour la collection "Next Generation". On jettera aussi un petit coup d'oeil à la série "Premium" avec notamment la cavalière française Jessica Michel en égérie. 




A la ville, comme à l'écurie, le bordeaux sera la it-couleur de l'hiver on dirait ! J'aime bien la teinte qui a été choisie, ce bordeaux tire un peu vers le rouille et enlève un peu le côté "ancien" de la couleur. C'est un bordeaux moderne dirons nous ! 







J'aime beaucoup le manteau ci-dessus. Je recherche un nouveau blouson pour l'hiver et j'avoue que je me laisserais bien tenter. L'avantage avec Pikeur c'est qu'il n'y a pas de doute possible, ça tient chaud et c'est résistant. Ces manteaux sont fabriqués avec les mêmes matériaux que les vestes de ski. 



Les fameuses doudounes sans manche. L'indispensable du cavalier ! Un peu dommage, elles ressemblent beaucoup à celles de l'hiver dernier mais bon... ça reste tout de même sympa. 


Quelles jolies couleurs, c'est tout ce que j'aime ! Et ce bombers a l'air vraiment confortable !


Jolie broderie pour ce pantalon Premium ! Alors je ne sais pas ce que vous pensez des pantalons à poches, mais j'ai rencontré quelques problèmes avec ce type de coupe. La bas de la poche est coupé en pointe et avec la couture cela donne quelque chose d'assez rigide et cela abîme ma selle avec le frottement. Ici on voit que les poches sont placées plutôt sur le côté donc je pense que ça cause moins de soucis.


Cette doudoune fait partie la collection Premium, et j'aime bien cette collection. Enfin disons que je l'ai beaucoup aimée l'an dernier et comme c'est quasi (totalement?) la même, j'aime toujours. Sauf que... sauf que.. il n'y a plus la doudoune que j'aimais tant, enfin j'ai trouvé un peu la même dans la collection Next Generation.


Ah non, ce n'est pas la même ! Ils ont ajouté des fleurs :p



Cette doudoune, très peu pour moi.



La doudoune version longue, l'allié parfait du cavalier... à pied ! 



La veste polaire pour homme, qui a l'air juste méga chaude et confortable, euh... y'a pas la même pour les femmes svp??

Passons à la couleur :


C'est rose, donc forcément j'aime ! En plus il y a du gris... J'aime beaucoup les 4 petits boutons sur la manche, c'est vraiment sympa.


C'est le détail qui fait tout.





Si vous n'aimez pas le rose, rassurez-vous il y a d'autres couleurs.


Voilà, voilà la doudoune qu'il me faut pour cet hiver ! C'est celle-là ! 

Alors dans l'ensemble, j'ai une grosse préférence pour la collection "Next Generation" c'est une collection jeune, colorée et vraiment tendance, je crois que TOUT me plaît dans cette gamme. La Premium reste aussi très sympa, ça se rapproche un peu de la Platinum d'Eskadron. Il y a aussi de très jolies choses dans la collection classique, c'est  certainement plus sobre et surtout il y a beaucoup de choses sympa côté homme et c'est une bonne chose car ce n'est pas souvent le cas je trouve.

Source : Pikeur Reitmoden Brinkmann GmbH & Co. KG

Commentaires

  1. Jolie collection !
    La partie homme est, je trouve, aussi très réussie.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Ponaine a testé pour vous : les Happy Crackers

Si tu crois que je vais te parler d'un vulgaire paquet de friandises pour chevaux, alors tu te trompes. J'ai jamais trop acheté de friandises pour Ponaine. Enfin, ça c'était avant. Avant que je ne découvre la facilité d'avoir un paquet de 3 kilos de friandises pour tenir le mois. Bien plus simple que de faire des bornes pour acheter 10 kilos de carottes qui finissent toujours par pourrir au fond de ton casier en laissant une odeur nauséabonde en souvenir de leur courte existence.