Accéder au contenu principal

Gants Samshield V-Skin

Les gants font partie de mes indispensables quand je monte à cheval, et si je dis indispensable, c'est bien  parce que je ne peux pas envisager de monter sans. Je sais que nous sommes beaucoup dans ce cas. Du coup, je ne choisis jamais mes gants à la légère.

Il faut qu’ils soient confortables, presque comme une seconde peau. Si je ne suis pas bien dans mes gants je suis super gênée et le contact avec la bouche du cheval est beaucoup moins bon. Il faut que l’adhérence sur les rênes soit vraiment bonne parce que sinon ça peut vite compresser les doigts si ça glisse légèrement, j’ai souvent rencontré ce problème quand ma monture était dans ses grands jours de stupidité profonde (et ça arrive... souvent!). De plus, je ne supporte pas que les rênes glissent involontairement dans mes mains, après tout si l’on met des gants c’est aussi pour éviter ce genre de problème !

Non je ne suis pas du tout exigeante c’est vrai. Cela dit, les mains sont quand même vraiment importantes en équitation, autant les équiper de manière intelligente. Porter des gants pour porter des gants, ça n’a pas de sens. A la base ça peut être handicapant si c’est inhabituel, et même si au départ on les porte juste pour une question de confort, on ne peut rapidement plus s’en passer.

Pour moi un bon gant on l’oublie une fois que l’on est à cheval, c’est-à-dire qu’on a les mains comme « libres ». Il doit être confortable, fin pour ne pas gêner l’action des doigts, solide pour protéger la peau, respirant et surtout agrippant. Et si on est un peu tatillon, il faut qu’il soit joli en prime.

J’ai longtemps trouvé mon bonheur chez Roeckl, mais je n’en suis plus satisfaite, à cause d’une chose. Quand ces gants sont mouillés, ils perdent toute leur adhérence. Alors il suffit qu’il pleuve, ou que ma jument transpire et que sa sueur se dépose sur les rênes pour que celles-ci me glissent littéralement entre les doigts. Ok, ils sont peut-être vieux, mais ils ne semblent pas usés donc ça m’a plutôt déplu.

On m’a fait découvrir les gants V-Skin Samshield, j’avoue que je les avais remarqués mais je n’y avais pas accordé trop d’importance au départ. Finalement, ils attirent vraiment mon attention car sur le papier, ils ont toutes les qualités requises selon moi. Voyons ça de plus près :




Déjà, à première vue, ils sont plutôt jolis non ?

Ce que j’aime bien, c’est la combinaison de quatre matériaux différents. Il est vrai que selon les zones de la main, les besoins ne sont pas les mêmes. Du genre c’est inutile d’aller mettre du grip sur le dessus de la main ou au niveau du poignet par exemple. Sur les gants V-skin, les matières sont placées là où il faut pour un maximum de confort et d’efficacité.  Rien n’a été laissé au hasard dans la fabrication de ces gants qui ont été testés par Kevin Staut pendant un an avant d’être commercialisés.

Voici les spécificités techniques du produit :
-Véritable cuir d’agneau ultra fin et perforé : offre un maximum de confort, circulation d’air et légèreté 
-Suédine renforcée imprimée de bandelettes de véritable silicone : offre une adhérence exceptionnelle, une connexion main / cheval parfaite, une flexibilité et une très grande résistance
-Lycra renforcé : offre une extrême flexibilité pour un confort haut de gamme et un ajustement impeccable
-Double largeur de Spandex : pour un ajustement parfait du gant autour du poignet.

Pas de doute, je pense que l’effet « seconde peau » est là. Ça ce sont des gants intelligents, voilà. Et rien qu'en les regardant je me dis que ça doit bien agripper, pas de doute possible ! Il ne reste plus qu'à tester !

-          Aération
-          Confort
-          Adhérence
-          Design

Que faut-il de plus ? Ah oui, des strass évidemment. Suffisait de demander :



Pour pinailler un peu, je dirais qu'il faudrait faire un modèle un peu plus chaud pour l'hiver

Gants « V-skin Ventilés/cuir/silicone/Lycra » Samshield
6 couleurs de référence : Noir, Gris, Bleu marine, Marron, Blanc, Noir Swarovski.
9 tailles : du 6 au 10.
Prix public recommandé :
Modèle Classique : 55€ / Modèle Swarovski : 75€

Commentaires

  1. même problème avec mes roeckl mais c'est dû à l'usure, j'avais pas le souci au début.
    du coup je vais me pencher sur ceux-ci :P

    RépondreSupprimer
  2. ne pas craquer pour les strass....ne pas craquer pour les strass....moi même souci avec les roeckl...et vu que les rênes glissent pas mal avec mes petits doigts qui serrent pas assez, du coup ils s'usent super vite....je vais me pencher sur ceux là aussi

    RépondreSupprimer
  3. désolée pour les fans... à déconseiller... les coutures m'ont lachées au 3 ° jour... je ne monte q'un cheval par jour! et la cavalière pro de mon écurie à eu le même soucis. Ma sellerie préférée a tout renvoyé au fournisseur... je suis revenue aux roeckl!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors apparemment il y a eu un défaut de fabrication sur certaines séries. Tu peux renvoyer tes gants à Samshield ils te les échangeront immédiatement sous garantie ;)

      Supprimer
  4. Oh non c'est sérieux ça :( sniff !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Ponaine a testé pour vous : les Happy Crackers

Si tu crois que je vais te parler d'un vulgaire paquet de friandises pour chevaux, alors tu te trompes. J'ai jamais trop acheté de friandises pour Ponaine. Enfin, ça c'était avant. Avant que je ne découvre la facilité d'avoir un paquet de 3 kilos de friandises pour tenir le mois. Bien plus simple que de faire des bornes pour acheter 10 kilos de carottes qui finissent toujours par pourrir au fond de ton casier en laissant une odeur nauséabonde en souvenir de leur courte existence.