Accéder au contenu principal

B Vertigo Collection automne Hiver 2012

Je manque vraiment à tous mes devoirs dites moi ! J'ai oublié de vous présenter la collection hivernale de B Vertigo, une marque qui me plait de plus en plus. Il faut dire que les produits sont vraiment très sympa et d'une qualité vraiment belle. J'ai eu l'occasion d'acheter une petite veste mi-saison (le modèle "Gina") en promo il y a quelques mois, et elle ne me quitte plus ! 

En plus, je ne sais pas si vous vous souvenez de la précédente collection.. Mais si, rappelez-vous, les images étaient absolument splendides, et rien que pour ça, ça valait le détour ! Voici donc un aperçu de la collection automne/hiver 2012 de B Vertigo :



Pour changer un peu, on va voir d'abord en détail avec ces belles mosaïques 


Que dire à part que j'aime beaucoup ? Je trouve ça super sympa cette cascade de détails. Alors comme d'hab', je suis fan des cuirs et surtout du licol il a l'air magnifique et très original. Et en deuxième, vous savez sûrement ce qui a attiré mon regard, non ? Et oui, c'est bien le polo à froufrous, on commence à bien se connaitre dites donc ! 

Magnifique bleu pour ce pantalon ! J'aimerais bien en essayer un à l'occasion, vous avez déjà testé vous ? 

Fond de peau pour les adeptes, et je sais qu'il y en a :)



Miam ! Du froufrou et des manches longues, parfait pour l'hiver. Comme ça il a l'air un peu chargé mais je pense qu'il doit être beau malgré tout. Les couleurs me rappellent un peu Gucci à première vue, pas vous ? Et bien si c'est le cas, sachez qu'on se plante totalement. En fait c'est du bleu un peu gris et non du vert qui est associé au rouge et blanc. Rassurez-moi, dites moi que vous ne voyez pas ça bleu sur cette image ou bien j'ai un problème !

Pull de Noël ! 

Un bien joli blouson, coupe sport et qui a l'air plutôt chaud 

Un collier pour ti'fien 

Avec ces bottes fourrées en cuir aux pieds, je pense que même l'hiver vous craindra, non ? Pour info je viens de regarder sur Horze, elles coutent plus de 500€, je ne dis pas qu'elles ne les valent pas, mais j'étais loin de penser qu'elle étaient à ce prix. 


La veste zippée qu'il ne faut pas mettre avant d'entrer dans un box paillé, au risque d'en ressortir avec des millions de morceaux de paille accrochés, dont vous ne vous débarrasserez jamais ! 

Des cotons tels un pyjama, pour que votre cheval se remette bien des concours 



Une collection assez simple en elle même je trouve mais très classe. Si vous voulez vous procurer les articles, direction Horze.fr 

Commentaires

  1. Belle collection, je confirme. Et très sympa le polo à froufrous... mais moi je l'ai vu bleu directement !

    RépondreSupprimer
  2. cette marque vend totalement du rêve. J'ai un de leur tapis (le même que celui de la mosaïque mais d'une ancienne collection ... dommage qu'ils ne se renouvellent pas) et la qualité est irréprochable.

    RépondreSupprimer
  3. j'adore cette marque, c'est toujours bien réussi
    ps: moi je vois du bleu et non du vert ^^

    RépondreSupprimer
  4. J'avais vu les bottes dans une newsletter Horze et je m'étais demandée s'ils s'étaient pas trompés dans le nombre de zéros. Autant dire qu'à ce prix là, elle ne verront jamais de boxes sales ou de prés boueux... En tout cas, le licol est vraiment joli, les cuirs globalement ont l'air pas mal mais est-ce-que ça vaut un bon vieux - et classique - cuir stübben ? Ca je ne sais pas...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Ponaine a testé pour vous : les Happy Crackers

Si tu crois que je vais te parler d'un vulgaire paquet de friandises pour chevaux, alors tu te trompes. J'ai jamais trop acheté de friandises pour Ponaine. Enfin, ça c'était avant. Avant que je ne découvre la facilité d'avoir un paquet de 3 kilos de friandises pour tenir le mois. Bien plus simple que de faire des bornes pour acheter 10 kilos de carottes qui finissent toujours par pourrir au fond de ton casier en laissant une odeur nauséabonde en souvenir de leur courte existence.