Accéder au contenu principal

Ma polaire bien aimée

J'attendais le beau temps pour faire des photos, mais la nuit m'a rattrapée... Evidemment comme je n'ai pas su saisir ma chance, les jours de pluie s’enchaînent... Tant pis. Je ne peux plus attendre de vous en parler et puis c'est de circonstance avec le froid qui est arrivé.

J'ai toujours dit que je détestais les chemises polaires. Oui je suis une fille comme ça, et puis c'est surtout ma ponaine qui m'a fait comprendre qu'elle aimait pas trop non plus, parce que ça accroche trop le poil tondu. Personnellement, j'aime pas, parce que ça se déforme en plus de s'agripper au poil, et du coup, c'est dangereux. Jamais au grand jamais, je n'irais mettre une polaire en sous couverture ou même une journée entière, trop peur que ça passe derrière le garrot et que du coup, ça blesse. Tout cela est fort dommage, parce que la polaire tient chaud... ça peut être pas mal un tel avantage en hiver non?

Bref, des polaires j'en ai mais je ne m'en sert que pour mettre après le travail, le temps que la température descende. Et c'est tout. Enfin tout ça c'était avant ! Avant que je découvre la polaire la plus fabuleuse que j'ai pu utiliser jusqu’à maintenant : la POLAR 800 Fouganza.



Cette polaire c'est vraiment un produit exceptionnel, je vais vous expliquer pourquoi avec des petites photos en prime et vous allez comprendre.



Déjà, elle est super classe cette polaire. J'adore les couleurs, les finitions. C'est très sport. Ensuite, j'aime beaucoup cette chemise, car elle est très épaisse, bien chaude. Mais ça on en reparlera plus tard. En tout cas quand on l'a dans les mains, on sent que c'est de la qualité.


Ici vous voyez la fermeture avant, et comme vous pouvez le remarquer, c'est quand même bien fait. Le tissu est renforcé comme ça la polaire ne se déforme pas, ne se déchire pas au niveau des coutures des sangles et il y a aussi un scratch pour éviter un mauvais positionnement et donc des blessures. Ce système de fermeture a l'avantage de pouvoir régler de manière précise. Ensuite, petit détail qui tue, les boucleries sont noires, je trouve ça très joli, ça change. 


Il y a deux choses qui m'ont complètement séduite sur cette chemise, voici la première : 


La doublure nid d'abeille. Je dois dire que c'est très audacieux. Du coup ça fait une épaisseur en plus, mais par dessus du tout ça limite l'effet agrippant sur le poil. Et j'ai testé car comme on peut le voir il y a quelques poils de ponaine qui se baladent sur le tissu. Je crois que ce tissu a aussi des propriétés absorbantes, parfait. 

Deuxième élément qui me fait préférer cette polaire à toutes les autres :

La patte de réglage au niveau des épaules. Il y en a une de chaque coté et ça permet de resserrer un peu l'encolure donc d'éviter que la polaire recule derrière le garrot et blesse. C'est pour moi un très gros plus. Je trouve que toutes les couvertures devraient avoir ce type de réglage. Et comme vous le voyez, le renfort en tissu est présent sur tout l'avant, il y a donc très peu de risque que le tissu polaire se déforme. En plus de tout ça, l'intérieur est doublé en nylon au niveau des épaules et des attaches de sangles :


On voit que c'est vraiment renforcé. On sait tous que les polaires ont tendance à se déchirer au niveau des attaches de sangles car la polaire est fragile. Là on a moins de risque je trouve. D'ailleurs, en parlant de sangles, il y a encore un truc hyper bien sur cette polaire (quand je vous dis qu'elle est parfaite..) c'est qu'elle a des courroies de cuisses et non une courroie de queue. Je fuis les courroies de queue ça m'énerve, elles finissent toujours pleines de crottins, c'est pas très propre quand même. C'est un détail mais je trouve que c'est mieux les courroies de cuisses.

Du coup vous l'aurez compris je suis totalement conquise par cette polaire et depuis que je l'ai je m'en sers très souvent. Je pense même qu'en cas de grand froid je n'hésiterais pas à l'utiliser comme sous couverture car elle est bien chaude, elle est confortable, solide et bien coupée. J'ai beaucoup moins peur qu'elle passe derrière le garrot, qu'elle se déforme etc. Il y a des sangles partout en plus donc moins de risque qu'elle bouge. C'est du solide ! 

Voilà donc gros coup de coeur de l'hiver pour cette POLAR800.
Le prix reste assez élevé (69,95€) mais justifié à mon avis ;) 

Commentaires

  1. raaaah je suis conquise, mais c'est pas bien de me tenter!
    en tout cas, enfin une polaire intelligente, car comme toi je fuis les polaires, ca recule, ca craque et surtout c'est un aimant à poil
    mais là, j'avoue que décath a fait fort!!

    j'aime!

    RépondreSupprimer
  2. Native de St Fray/Clémence8 décembre 2012 à 22:51

    J'adore le concept, je suis carrément fan ! Mais...euuh...les couleurs, les liserets...gros copiage de la couverture polaire Rambo GP de Horseware ??

    RépondreSupprimer
  3. je crois que je vais demander au pere noel...cela me parait bien

    RépondreSupprimer
  4. Oui ça semble pas mal mais bon, les polaires bien denses et doublées aux épaules, c'est pas vraiment nouveau (Weatherbeeta, EquiThème en font). Le boucleries noires ou "canon de fusil" non plus ...

    RépondreSupprimer
  5. Coucou, j'hésite à acheter cette polaire en tant que sous couverture mais vu le prix j'ai pas envie de me tromper ...
    Peux-tu me confirmer qu'elle ne recule pas derrière le garrot (c'est aussi ce que je deteste avec les polaires "normales". Merci !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Luxe vs Budget : Le blouson mi-doudoune mi-maille

Dimanche soir presque d’été si on ne pensait pas à aller au bureau demain matin. Ah qu’est-ce que j’aime cette arrière saison comme un joli retour en juillet. Si seulement. Voilà pourquoi j’écris ce post. Le dimanche soir, c’est pas fait que pour déprimer. Quand on est une fille, pour vaincre les coups de blues, qu’est-ce qu’on fait ? Du shopping, mais oui ! Quelle belle invention qu’internet quand même. Plus besoin d’attendre que les magasins ouvrent leurs portes. Maintenant le shopping c’est où tu veux quand tu veux. Oui ton banquier n’est pas forcément ravi de cette révolution du siècle. Le mien non plus faut dire donc ne t’inquiète pas.
Alors certes, il fait encore beau et chaud. On peut encore passer ses soirées dehors. Comme je suis contente de louer un appart avec un balcon même si j’habite à l’autre bout de la France. L’autre bout par rapport à là où il fait chaud j’entends. Donc là je profite de cette jolie soirée pour vous écrire depuis ma terrasse et ça je peux vous dire c’e…