Accéder au contenu principal

Dans les nouveaux locaux de CWD...


Petit retour en arrière, de quelques semaines, parce que je dois absolument vous parler de ça mais l’article avait besoin d’un peu de temps pour être écrit, et comme vous le savez j’ai été un peu occupée.

Si je vous dis Jumping de Bordeaux, vous situez ? C’est bon ? Bon alors maintenant je vous dis juste Bordeaux. Vous pensez à quoi ? Vous ne pensez sûrement à rien car vous ne le savez peut-être pas tous encore… Mais le sellier CWD a récemment pris ses quartiers dans cette belle ville. Qui dit nouveaux locaux dit inauguration, et bien j’y étais figurez-vous ! Je vais donc vous raconter tout ça…


Alors forcément c’est très sympa pour moi d’être invitée à ce type de réception, j’ai vraiment l’impression de passer de l’autre côté du miroir et c’est l’occasion pour moi de découvrir un peu tout ce qui se passe derrière un logo et une bonne odeur de cuir

Alors voilà, déjà tu t’attends à des locaux style un peu industriel, enfin moi je m’attends toujours à ça puisque j’ai été pas mal habituée à bosser dans cet environnement, mais non, là tu es en plein centre-ville et tu rentres chez CWD. C’est tout comme si tu allais chez toi, dans ton super appart de 150m² (faisons comme si c’était vrai et qu'on avait tous des F8 et non des studios de 12m²). Donc déjà j’ai trouvé ça super sympa et convivial. Puis tu rentres dans l’immeuble, tu montes l’escalier, et là tu regardes en haut (tu regardes où tu vas en fait) et tu vois ça :

Photo : A.C.
Plutôt stylé !

Donc voilà j’ai eu envie d’aller voir ce qui se passait à l’intérieur forcément. Super accueil chez CWD, le champagne coule à flot, on a bien mangé bien bu en témoigne la photo… Encore merci pour les macarons (si vous cherchez encore, c’est moi qui aie presque tout mangé, l'autre moitié c’est Alizée).

Photo : A.C.
La soirée était aussi l’occasion de présenter la nouvelle innovation de la marque, la selle 2GS, que vous avez peut-être déjà vue sous les fesses de Kevin Staut notamment (la selle, on regarde la selle, pas les fesses!). Mais quel est donc ce spécimen de selle pas comme les autres ? Et bien je vais vous le dire…


La 2GS possède un arçon en composite et non en bois ou acier, sur lequel sont insérés directement chaque élément de montage (couteaux, siège...). Donc outre le fait que la selle soit plus légère, elle s’adapte au dos du cheval. L’arçon est en fait dynamique et suit les mouvements du dos du cheval. La sensation de proximité est donc considérablement améliorée.  Et en plus de tout ça, le siège est en gel pour vous assurer un confort hors norme et le bas de jambe est bien canalisé par les quartiers préformés ainsi que des renforts

Pour que vous compreniez mieux, voici l'arçon en image : 


A gauche l'arçon de la 2GS et à droite celui de la 2G dans le même esprit.


Ça c’est pour le côté technique, je trouve ça vraiment bien cette recherche de confort aussi bien du cheval que du cavalier, ça s’appelle le progrès et comme je le dis depuis quelques temps, le souci de confort a selon moi dépassé l’aspect esthétique des produits. Mais de plus en plus, comme ici, l'un et l'autre s'unissent.



L’esthétique parlons-en, puisque c’est un peu plus mon domaine. Il est vrai que c’est difficile de parler d’une selle tellement le choix de cette dernière repose sur une multitude de facteurs, c’est vraiment un produit personnel dirons-nous. En tout cas visuellement j’aime beaucoup. Vous le savez le mélange de textures ça me plaît, et j’aimais déjà beaucoup le rendu sur la 2G, avec les finitions carbone. Ça donne un vrai côté sport tout en conservant la noblesse du cuir. L'alternance de matières mates et brillantes j'adore, ça donne un vrai côté "graphique" à la selle.

Bref, ça donne envie de tester !


Voilà voilà. Merci encore à la sympathique équipe CWD pour son accueil (: quant à vous mes chers lecteurs, d'autres nouveautés de la marque sont à venir ! 

Commentaires

  1. Très bel article ! C'est vraiment sympa de découvrir les coulisses de la marque à travers tes photos ! Concernant la selle, je la trouve magnifique visuellement, et je suis fan des arçons composite, tout ce qui peut alléger le produit sans affecter le confort et l'esthétique, je prend !

    RépondreSupprimer
  2. Ce sont uniquement des selles de CSO?

    RépondreSupprimer
  3. aoutch ca déchire !! Elle est vraiment sublime !! Un jour quand je serai riche *rêve*

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Luxe vs Budget : Le blouson mi-doudoune mi-maille

Dimanche soir presque d’été si on ne pensait pas à aller au bureau demain matin. Ah qu’est-ce que j’aime cette arrière saison comme un joli retour en juillet. Si seulement. Voilà pourquoi j’écris ce post. Le dimanche soir, c’est pas fait que pour déprimer. Quand on est une fille, pour vaincre les coups de blues, qu’est-ce qu’on fait ? Du shopping, mais oui ! Quelle belle invention qu’internet quand même. Plus besoin d’attendre que les magasins ouvrent leurs portes. Maintenant le shopping c’est où tu veux quand tu veux. Oui ton banquier n’est pas forcément ravi de cette révolution du siècle. Le mien non plus faut dire donc ne t’inquiète pas.
Alors certes, il fait encore beau et chaud. On peut encore passer ses soirées dehors. Comme je suis contente de louer un appart avec un balcon même si j’habite à l’autre bout de la France. L’autre bout par rapport à là où il fait chaud j’entends. Donc là je profite de cette jolie soirée pour vous écrire depuis ma terrasse et ça je peux vous dire c’e…