Accéder au contenu principal

My Boots Devoucoux

Rappelez-vous, je vous en parlé, deux fois même... A la fin, je réussirais peut être à avoir toutes les informations d'un coup qui sait ?! En tout cas ça fait un moment que j'ai les infos, je l'avoue, mais là y'a les nouvelles collections qui sortent, il faut faire des choix. 

Mais ce soir, j'ai choisi de vous reparler une énième fois des guêtres Devoucoux, les My Boots pour être plus précise. Et maintenant vous allez tout savoir. Donc j'en ai déjà parlé ici et ici et comme on dit : jamais deux sans trois, et bien voilà aujourd'hui, c'est la troisième. Rien que pour ça, on devrait m'en offrir une paire quoi... Non mais je dis ça je dis rien hein. Trêve de plaisanterie, je les trouve super cools ces protections.

Alors maintenant que je suis incollable, je vous dis TOUT, mais alors tout mes enfants ! Voici les informations techniques du produit : "Coques en cuir gras très résistant et facile d’entretien, intérieur amovible en mousse à mémoire de forme absorbant 96% des chocs recouvert d’un tissu de fils d’argent aux propriétés antibactériennes. Attaches boutons à 6 crans de réglages"

Ouais, ça ne rigole pas... Mais alors le meilleur, c'est les couleurs de cuir disponibles, vraiment. Genre, tu as pas le choix entre bleu et rouge quoi (ce qui est déjà bien), tu as un milliard de couleurs à disposition (désolée, le côté marseillais ressort parfois...). Bon déjà le produit est présenté avec du cuir violet, ça annonce quand même la couleur je trouve (rholala ce jeu de mot pourri, c'était involontaire promis, mais je dois dire que j'envoie du lourd ce soir) , mais voilà, c'est encore meilleur que ça. Oui c'est possible, asseyez-vous bien, voilà la palette de couleurs :



Bref, fan un jour fan toujours. Même sans la personnalisation j'aimais déjà beaucoup ces guêtres mais maintenant, je tuerais pour les avoir (pour de faux, je suis pas une violente moi).

Passons au sujet qui fâche, le prix... Et oui tout cela a un coût malheureusement. Alors, je vous dis tout :
Guêtres My Boots simples : 150€ - personnalisées : 230€
Protèges Boulet My Boots : 140€ - personnalisées : 215€

Et vous trouverez tout ça chez Devoucoux bien sûr :) 

Commentaires

  1. Elles sont superbes ! Mais du coup il faudrait en avoir une paire de chaque couleur pour aller avec chaque tapis ... !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vraiment sublimes et rien que pour les couleurs j'en prendrai bien 4 paires. Quand au prix je m'attendais à plus inabordable.

      Supprimer
  2. LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

    NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

    Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
    AEC
    Résidence La Pléiade
    98, rue de Canteleu
    59000 LILLE

    Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

    Merci aussi de visiter les sites :

    http://vimeo.com/60651643

    http://aec89.site.voila.fr

    http://www.feracheval.com/petitions.php

    http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

    Rejoignez la groupe sur :

    http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

    Faites passer le message à vos amis.

    Amitiés.

    AEC.

    >

    >

    >
    AEC.

    RépondreSupprimer
  3. °-° il me les faut absolument!!bon pas tout de suite je viens d'investir dans un silver crown et des guêtres prestiges, mais je les aurai un jour, je les aurai!! lol

    RépondreSupprimer
  4. Tout simplement sublime!!!!
    Un jour, elles seront miennes; oh oui, elles seront miennes !!!

    RépondreSupprimer
  5. Mes entraineurs on les simple c'est vraiment bien pour les chevaux sensibles et pour les autres bien sur :) le cuir ne s'abîme pas les rayures partent avec un coup de graisse je les recommande vraiment

    RépondreSupprimer
  6. Je vais bientôt pouvoir te faire un crash test sur ces guêtres je doit les recevoir la semaine prochaine

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Ponaine a testé pour vous : les Happy Crackers

Si tu crois que je vais te parler d'un vulgaire paquet de friandises pour chevaux, alors tu te trompes. J'ai jamais trop acheté de friandises pour Ponaine. Enfin, ça c'était avant. Avant que je ne découvre la facilité d'avoir un paquet de 3 kilos de friandises pour tenir le mois. Bien plus simple que de faire des bornes pour acheter 10 kilos de carottes qui finissent toujours par pourrir au fond de ton casier en laissant une odeur nauséabonde en souvenir de leur courte existence.