Accéder au contenu principal

Comment j'ai sauvé les crins de Ponaine.

Il fallait quand même que j'en parle, même rapidement (enfin c'est toujours un bien grand mot pour moi car je ne réussirais jamais à faire un article court)

Chaque été c'est la même galère, je cherche LE produit qui va sauver la queue de ma Ponaine. Chaque printemps, je regarde les crins qui ont repoussés, et je me dis que oui, cette année, elle ne se grattera pas et elle aura belle allure avec sa queue bien fournie. Mais en vain... Je n'ai jamais vraiment réussi, c'est toujours des traitements hyper contraignants pour les gens qui s'occupent de ton cheval, ou hyper cher aussi, ou pire, LES DEUX mon capitaine. Bref tant bien que mal j'ai réussi parfois à conserver encore quelque crins survivants sur le couard de Ponaine l'année dernière. Tout y est passé, du traitement homéopathique au Dermit'Stop en passant par les huiles essentielles. Mais sans grand succès tout de même. Je n'ai jamais vraiment réussi à vaincre la dermite.

Et cette année, je ne sais pas si c'est du au changement de climat maintenant qu'on est au Pôle Nord en Normandie, mais les crins de Ponaine ont été épargnés. Pas sans aide, ça va de soi. Mais comme j'avais particulièrement adoré la gamme Officinalis niveau shampooing, je me suis dit, je vais tenter la gamme DER, qui n'est en plus pas si excessive que ça en termes de prix, donc au pire je n'avais pas grand chose à perdre. C'est pas comme si tu mettais 40€ dans du Derfen et qu'au final ça marche pas par exemple. 

J'ai longuement hésité, entre le baume, le spray... J'ai finalement chois le spray, pour son aspect pratique je l'avoue. Je pense aux gens qui mettent ma ponette au pré la journée, j'essaie de leur éviter de contraintes supplémentaires. Le baume c'est sympa mais faut des gants etc. sinon tu t'en fous de partout et ça "pègue" (oui ça pègue, ceux du Sud-Est comprendront) Alors il y a aussi une formule à donner par voie buccale qui serait encore plus efficace de ce qu'on m'a dit. Mais bon je me suis dit, que j'allais d'abord commencé par le spray. 

Voilà à quoi il ressemble :


Et sa description : "OFFICINALIS : la réponse naturelle pour le traitement complet de la D.E.R.E. (Dermite Estivale Récidivante des Equidés) AVANTAGES : les produits OFFICINALIS ne contiennent aucune substance chimique agressive et permettent des traitements de longue durée. A base d'eau officinale de Lavande et d'huile essentielle de Géranium et de Neem, reconnues comme ayant une action insectifuge, par le dégagement d’une odeur répulsive contre les insectes. L'huile de Neem possède des propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires ainsi qu’une action cicatrisante. Grâce à ses propriétés, ce spray offre une protection naturelle et efficace contre les insectes. Spray 500 ml"

Je vous avoue que concernant ma ponette j'essaie au maximum de limiter l'emploi de produits plus ou moins chimiques donc celui me paraissait très bien. Et puis bon son prix,13€, reste bien raisonnable. Je l'ai acheté sans grande conviction pour ne rien vous cacher puisque je n'avais jamais trouvé THE solution pour ce problème de dermite.

Et bien là, je suis juste bluffée. Top produit, on le met une à deux fois par jour, le spray est vraiment pratique ça se met en deux secondes, ça éloigne les insectes et cicatrise. Depuis qu'on lui met ça sur la queue tous les jours, ma ponette ne se gratte plus. Et je dis pas ça pour vous faire plaisir, moi je suis conquise par ce produit.

Le seul gros reproche que j'ai à lui faire c'est qu'il sent un peu bizarre quand même il faut s'habituer, et il rend les crins très très poisseux et un peu collants, ce qui fait qu'il faut pas être maniaque des crins sinon c'est shampooing quotidien parce que vous ne pourrez plus démêler comme il faut. J'essaie de me retenir un peu mais je lave les crins une à deux fois par semaine quand même. Si je m'écoutais je le ferais tous les jours mais pas sûr que ce soit idéal.

Mais bon au final, Ponaine a gardé tous ses crins et rien que pour ça, j'accepte qu'ils soient poisseux ! Bref, toujours aussi ravie de la marque Officinalis, je pense continuer à tester la gamme de soin au fur et à mesure.

Commentaires

  1. Sinon l'Actiwash (je crois que ça s'appelle comme sa :p) est un produit miracle aussi ^^

    RépondreSupprimer
  2. je pense que cette texture un peu collante/poisseuse est voulu, l'ensemble de produits anti dermite que je connais sont comme ça, avec une odeur plus ou moins agréable
    Et effectivement faut que tu te retienne de laver ^^


    En parlant d'Officinalis, j'ai été super déçue du démêlant, l'effet démêlant dure un jour et encore, dc inutile, je reste donc adepte de mon démêlant Décath
    Et sinon j'ai testé l'anti crevasse, et celui ci c'est un top produit, texture bien grasse qui tient bien ds le creux du paturon, odeur pas trop horrible, et une crevasse réparée en peu de temps (surtout que je suis une mauvais maman, j'en ai mis 2 fois par semaine). A voir si ca marche aussi bien en hiver, mais pour le moment je suis conquise

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Luxe vs Budget : Le blouson mi-doudoune mi-maille

Dimanche soir presque d’été si on ne pensait pas à aller au bureau demain matin. Ah qu’est-ce que j’aime cette arrière saison comme un joli retour en juillet. Si seulement. Voilà pourquoi j’écris ce post. Le dimanche soir, c’est pas fait que pour déprimer. Quand on est une fille, pour vaincre les coups de blues, qu’est-ce qu’on fait ? Du shopping, mais oui ! Quelle belle invention qu’internet quand même. Plus besoin d’attendre que les magasins ouvrent leurs portes. Maintenant le shopping c’est où tu veux quand tu veux. Oui ton banquier n’est pas forcément ravi de cette révolution du siècle. Le mien non plus faut dire donc ne t’inquiète pas.
Alors certes, il fait encore beau et chaud. On peut encore passer ses soirées dehors. Comme je suis contente de louer un appart avec un balcon même si j’habite à l’autre bout de la France. L’autre bout par rapport à là où il fait chaud j’entends. Donc là je profite de cette jolie soirée pour vous écrire depuis ma terrasse et ça je peux vous dire c’e…