Accéder au contenu principal

ANIMO AW13 : Oubliez les chevaux, apportez les guitares !

[Aujourd'hui je laisse ma plume à Andy, qui va vous parler de la nouvelle collection Animo. Parce qu'un peu de testostérone ne fera pas de mal à ce blog, souhaitons lui la bienvenue et réservez-lui le meilleur accueil. Je suis sûre que, comme moi, vous allez adorer son franc parler. Ici on ne se cache pas, on dit ce qu'on pense. C'est ainsi que nous serons désormais deux à papoter style et tendance sur Hippique & Chic.]

---



Pour sa collection automne hiver 2013, Animo Italia se veut rock. Et ce n’est rien de le dire ! La marque italienne nous présente ses nouvelles pièces dans une ambiance rockabilly, où cavalières aux mèches colorées et cavaliers à barbe se défoulent, basses Marschall et tambours Ludwig en fond. Pour tout vous avouer, ça fait quelques jours que je cherche mais il n’y a rien à faire. Je ne parviens pas à trouver le lien entre l’équitation et la musique




Au niveau des pièces présentées, nous arrivons quand même à trouver quelques trucs sympas. Je pense notamment à ces jolies vestes, simples mais coupées assez courtes, qui dynamisent la veste de compétition traditionnelle. Bon, par contre, nous oublierons les pantalons à motifs floraux, strass, clous, et tutti quanti. Non parce que, bon, qu’on se le dise, le flower power et le bling-bling italien ce n’est pas ce qu’il y a de plus joli

Nous noterons quand même la prise d’initiative (dont nous nous serions bien passés) au niveau des boots noires, décorées de clous qui parsèment la couture, ainsi que des ceintures vulgairement brandées ANIMO. Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais personnellement ça me fait penser aux ceintures que nous pouvons trouver sur le marché, arborant un gros D&G ou Le temps des cerises. 



Finalement, nous nous retrouvons assez loin de l’identité d’ANIMO, tant au niveau de la communication qu’en terme de produits. Ce qui est fort dommage, parce que la marque n’a pas besoin d’en faire des tonnes : En définitive, ce qui est simple, c’est ce qu’elle fait le mieux. Enfin, après je ne sais pas, peut-être que vous aimez ? Peut-être qu’Animo est une marque super avant-gardiste et que, bientôt, les cymbales viendront en effet décorer nos tapis de selle et que nous, cavaliers, seront des superstars de la musique ? Tout dépend si vous “want to be a star“ ou simplement “be famous“, mais ce qui est sûr, c’est qu’Animo ne sera pas la star des écuries cet hiver (sauf si Mick Jagger a ouvert des écuries sans que je sois au courant) !


Andy pour H&C.


Commentaires

  1. Haha, j'ai beaucoup aimé la façon dont était écrit l'article :). Pour ma part je suis pas fan du tout.
    Le rapport entre équitation et musique, ce serait questions de rythme, de cadence, mais bon on pense plutôt du coup à de la musique classique, quelque chose de léger ... et pas du rock (bien que j'aime bien ça).
    Niveau textile, je suis un peu déçue, les vestes sont tout de mêmes vachement basiques ... et le reste trop bling bling (enfin, à mon goût ; je connais plus d'une personne qui aime les petits closu et strass sur les chaussures ...)

    RépondreSupprimer
  2. Alors je suis d'accord sur presque tout. Mais quand même, tout n'est pas à jeter. On aime ou on aime pas, il n'empêche que c'est de la super qualité. Moi y'a deux trois trucs qui m'ont tapés dans l'oeil, après c'est peut-être que j'ai des goûts de chiottes lol et que je suis une inconditionnelle de cette marque (même si au niveau des prix ils prennent de plus en plus de liberté...hum). Par contre je suis d'accord, pour moi aucun rapport entre la musique et le cheval, mais c'est Animo, j'ai toujours trouvé leurs pubs un peu perchées. Et les boots, pour les avoir vues en vrai, elles sont immondes.

    RépondreSupprimer
  3. On pourrait dire "rapport entre équitation et msqiue ? : La RLM !" mais j'ai bien peur que le coté trop rock n' roll ne soit pas au gout des juges. Animo n'a jamais été ouvertement axée équitation dans ses campagnes publicitaires. Le look est avant-gardiste à fond et j'avoue que si c'est très joli, il me semble difficile de monter avec des clous sur une poche arrière sans ressentir une gêne sur mes fesses rebondies bien que jamais essayé.
    Sinon bienvenu, et j'adore ton style ;). Au prochain sujet :)

    RépondreSupprimer
  4. je n'aime pas mais après ça ne m'étonne trop de la part de la marque: souvenons nous de cet étrange spot qui passait en boucle sur équidia cet été... pareil, allez faire le rapprochement entre des chorées contemporaines et un poney... et celle où les mannequins posaient dans un atelier de mécanique ? et celle où ils posaient avec des vélos, gants de boxe, batte de base ball et j'en passe, QUEL RAPPORT !!???
    bref cette nouvelle campagne "pop rock" est aussi étrange et inattendue que le précédentes et franchement je n'y trouve aucune ligne éditoriale et aucun univers de marque bien définis... c'est vraiment dommage.
    et pour finir si je peux me permettre une seconde réflexion, je trouve que les associations de pièces dans leurs publicités ne collent pas du tout avec l'usage qu'en font les consommateurs. je m'explique: frac framboise + pantalon jean à clous + polo bleu ciel.... rien à voir avec comment on porte leurs produits dans la vie de tout les jours.
    tu as raison ils en font trop ! aprés peut être que nous ne sommes pas le coeur de cible visé, peut être que ce qu'ils veulent c'est séduire les riches italiennes cinquantenaires aux gouts blinis-blings... peut être qu'Animo est juste une marque pour être vus et pas pour être classe... qu'on y pense la prochaine fois où on enfilera notre veste de concours payée à crédit ! car l'image que l'on vas finir par renvoyer c'est celle-ci...
    enfin en tout cas merci pour cet article, ça fait un petit moment que je me faisait la réflexion quand à leurs campagnes vraiment trop nulles; bien que j'aime leurs produits !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Luxe vs Budget : Le blouson mi-doudoune mi-maille

Dimanche soir presque d’été si on ne pensait pas à aller au bureau demain matin. Ah qu’est-ce que j’aime cette arrière saison comme un joli retour en juillet. Si seulement. Voilà pourquoi j’écris ce post. Le dimanche soir, c’est pas fait que pour déprimer. Quand on est une fille, pour vaincre les coups de blues, qu’est-ce qu’on fait ? Du shopping, mais oui ! Quelle belle invention qu’internet quand même. Plus besoin d’attendre que les magasins ouvrent leurs portes. Maintenant le shopping c’est où tu veux quand tu veux. Oui ton banquier n’est pas forcément ravi de cette révolution du siècle. Le mien non plus faut dire donc ne t’inquiète pas.
Alors certes, il fait encore beau et chaud. On peut encore passer ses soirées dehors. Comme je suis contente de louer un appart avec un balcon même si j’habite à l’autre bout de la France. L’autre bout par rapport à là où il fait chaud j’entends. Donc là je profite de cette jolie soirée pour vous écrire depuis ma terrasse et ça je peux vous dire c’e…