Accéder au contenu principal

Horse Pilot - Hot Jacket

Ah cette doudoune... Depuis que je l'ai vue, je n'ai d'yeux que pour elle. Et tous les prétextes sont bons ! Après tout ça y'est, l'hiver est venu se taper l'incruste, on commence à se les peler sévèrement. Il faut bien de quoi rester au chaud en toute circonstance, contre vents et marées (et ouiii, maintenant que je vis en Normandie j'ai le droit de le diiiiire ! Faut bien qu'il y ait quelques avantages). 

Bref, cette doudoune et moi, on s'est rencontrées à Equita'Lyon, et quand mon regard s'est posé sur elle, elle est devenue mon obsession. Bon savez, Horse Pilot et moi, c'est une grande histoire, je ne me lasse jamais de leurs produits. Voilà tout simplement. Laissez-moi donc vous présenter l'objet de ma convoitise :



Trop classe, non ? 

J'adore la couleur, les finitions, les différentes textures... Je suis complètement fan quoi vous l'aurez compris. Mais cette veste n'est pas juste esthétique, elle est aussi très technique. Hyper fine pour conserver un maximum de mobilité et de confort, elle n'en est pas moins chaude. Plus besoin de ressembler à un bonhomme Michelin pour conserver un peu beaucoup de chaleur. Cette veste est bien cintrée, donc vraiment seyante avec une coupe moderne qui descend bien derrière histoire de ne pas avoir trop froid aux reins.  Je peux vous dire qu'il suffit de la porter juste quelques secondes pour sentir la chaleur se propager c'est impressionnant. Oui parce qu'évidemment je l'ai essayée, j'ai essayé de repartir discrètement avec, mais bon forcément quand il n'y a qu'un seul échantillon sur le stand, on se fait vite cramer. Dommage c'était bien tenté.

Et là vous allez me dire "Ah oui c'est bien mais elle n'est pas étanche !"
Et bien si, enfin en quelque sorte. Horse Pilot a pensé à tout. Cette 'Hot Jacket' est initialement composée de deux éléments : la partie molletonnée ci-dessus, et la partie plus imperméable et coupe-vent, que l'on met par dessus et que pouvez voir ici :


Je n'ai pas plus de visuels pour le moment mais ça vous donne déjà une idée. Pour le moment elle n'est pas encore en vente donc c'est un peu une exclu que je vous montre là en fait. Genre vous êtes un peu privilégiés. Je vais essayer de vous faire des photos sur le Salon de Paris pour que vous puissiez mieux visualiser. Ne me demandez pas le prix je ne l'ai pas, pour l'instant c'est juste le plaisir des yeux. Si vous avez l'occasion d'aller l'essayer, faite-le, à vos risques et périls, vous voudrez repartir avec !

Plein d'autres nouveautés Horse Pilot dans un prochain article.
A très vite ! 

Commentaires

  1. Aaaah Horse Pilot... J'aime pas les doudounes en temps normal, mais celle ci est beaucoup plus esthétique que tout ce qu'on trouve!!! Faut vraiment que j'essaie une de leurs vestes de concours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais attention parce que si tu essayes tu vas vouloir l'acheter :D

      Supprimer
  2. Toujours aussi fan de cette marque. Vu au Salon et hâte de l'essayer dès sa sortie !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Ponaine a testé pour vous : les Happy Crackers

Si tu crois que je vais te parler d'un vulgaire paquet de friandises pour chevaux, alors tu te trompes. J'ai jamais trop acheté de friandises pour Ponaine. Enfin, ça c'était avant. Avant que je ne découvre la facilité d'avoir un paquet de 3 kilos de friandises pour tenir le mois. Bien plus simple que de faire des bornes pour acheter 10 kilos de carottes qui finissent toujours par pourrir au fond de ton casier en laissant une odeur nauséabonde en souvenir de leur courte existence.