Accéder au contenu principal

Le jour où j'ai découvert un onguent révolutionnaire

Revenons quelques mois en arrière, oui parce que j'ai un petit peu de retard ! Au final je vais devoir choisir les produits qui m'ont le plus marquée ces derniers temps je pense parce que je ne pourrait pas tout vous montrer malheureusement, à moins d'arrêter de dormir et encore... Concentrons nous sur l'essentiel.

Vous rappeler l'onguent pour sabot Silverfeet ? Oui ça date un peu c'est vrai que ce blog commence à prendre de l'âge (tiens on a même pas fêté ses deux ans avec tout ça... C'était le 4 novembre pour info)! Pour ceux qui ne voient pas de quoi je parle je vous laisse aller voir l'article ici. Alors bref Silverfeet moi ça me branchait bien sauf que ça n'existe pas en France. Comme vous le savez, par le biais de mon super job, j'ai pu me rendre au CCI**** de Burghley en septembre dernier, et outre le style anglais bien différent du notre niveau équipement, j'ai pu trouver quelques trésors, et la graisse Silverfeet en fait partie.



Pas que j'étais partie pour l'acheter, mais je n'avais plus de graisse. Enfin si, pardon, j'en avais encore mais elle était pas terrible, le pot attend toujours d'être terminé, il pourra attendre encore je pense. En fait, Ponaine n'a jamais eu de réel problème de qualité de corne, mais ça c'était avant... Avant la Normandie. Oui parce que depuis bonjour les fourchettes pourries et la corne molle. Quelle galère cette humidité !


J'ai commencé par acheter un produit pour les fourchettes, qui n'est pas mal du tout d'ailleurs c'est celui ci : Spray Fourchette Haras de l'Arbalou (petit prix et efficacité). Pas trop mal donc mais comme je suis une grosse feignasse, produit + graisse... 'Too Much Manipulation' j'ai envie de dire. Non en fait là je cherche juste à justifier mon achat tout simplement, histoire de prouver que ce n'était pas compulsif pour soulager ma conscience. J'aurais pu continuer à combiner ma graisse Hippotonic à l'efficacité très moyenne voire nulle et mon spray fourchettes. Sauf que je n'ai pas résisté à l'envie de tester pour vous l'onguent Silverfeet, j'étais très curieuse de savoir ce que ça donnait, quand je l'ai vu au détour d'un stand sur l'immense village exposant de Burghley. Bon évidemment je n'ai pas pu m'empêcher au passage d'acheter deux autres produits. Faut dire qu'autant sur la sellerie je n'ai rien trouvé de dingue, autant sur tout ce qui est grooming les anglais sont au top!


N'ayant jamais vraiment eu besoin d'accorder de l'importance à la corne de Ponaine je n'ai jamais vraiment eu besoin de produits révolutionnaires pour les sabots, donc je ne savais pas trop à quel point un produit pouvait montrer son efficacité. Maintenant je sais !

Et je dois dire que désormais je ne me passe plus de cette graisse complètement fabuleuse, et je pèse mes mots. En une application on voit déjà le résultat (enfin le lendemain quoi), ce qui est plutôt sympa quand on paye 12£ le petit pot, ça  rassure de se dire qu'on a pas foutu de l'argent par la fenêtre (oui j'essaie souvent de m'en convaincre, vous aussi je pense si vous lisez ce blog) ! Ce qui est très appréciable c'est déjà l'odeur parce que cette graisse ne sent rien en fait. Oui pardon mais moi et l'odeur du goudron c'est juste pas possible hein... Elle s'étale bien, qu'il fasse froid ou chaud et en plus je vous le disais, elle est super efficace. Les fourchettes de Ponaine sont transformées, elles ne sont plus pourries du tout et plus besoin de spray. Je pense que c'est du à l'agent antimicrobien contenu dans le produit.


Alors je ne sais pas si j'irais utiliser cette graisse pour des pieds très secs mais en tout cas pour les chevaux vivants dans un environnement humide ou sujets aux fourchettes pourries, je conseille fortement. Le seul petit bémol que je pourrais émettre mais vraiment juste pour pinailler, ce serait qu'elle n'est pas assez noire mais bon, c'est vraiment pour chercher la petite bête. Oui je pourrais aussi dire que c'est nul car on ne trouve pas le produit en France certes.

Mais,... MAIS, devenue adepte de ce petit pot de graisse, je suis évidemment allée voir comment je pouvais  m'en procurer puisque je n'en ai déjà presque plus, et maintenant on peut acheter en ligne et se faire livrer en France. Elle est pas belle la vie ?

Punaise, j'ai quand même réussi à écrire un pavé au sujet d'un pot de graisse, moi je dis... respect.


Onguent Silverfeet / Silverfeet Hoof Balm : 15£ les 400mL - 73£ les 5L 

Commentaires

  1. Et ça donne quoi de la graisse rose sur de la corne blanche ? :0
    Et bon anniversaire au blog ^^

    RépondreSupprimer
  2. il faudrait regarder, étant donné que c'est une graisse "naturelle", si la composition n'est pas la même que celles de la gamme Ungula naturalis.
    ca tu en trouves en France, de plus en plus facilement. J'ai 2 pots, un pour les températures très froides (qui ne gèle pas donc) et un "normal". Elle est la meilleure que j'ai trouvé actuellement.
    http://ungulanaturalis.com/fr/

    RépondreSupprimer
  3. je suis fan ! merci de me l'avoir fait découvrir: idéal pour récupérer des fourchettes saines. pour info, j'ai trouvé un très bon plan sur un site français "âne-agile".

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Ponaine a testé pour vous : les Happy Crackers

Si tu crois que je vais te parler d'un vulgaire paquet de friandises pour chevaux, alors tu te trompes. J'ai jamais trop acheté de friandises pour Ponaine. Enfin, ça c'était avant. Avant que je ne découvre la facilité d'avoir un paquet de 3 kilos de friandises pour tenir le mois. Bien plus simple que de faire des bornes pour acheter 10 kilos de carottes qui finissent toujours par pourrir au fond de ton casier en laissant une odeur nauséabonde en souvenir de leur courte existence.