Rechercher dans ce blog

Chargement...

mercredi 29 janvier 2014

Horseware ou les Rois de la Couviotte !

Bien le bonsoir tout le monde (deux jours plus tard car j'ai été victime d'un petit bug informatique, et impossible de publier!)

Non c’est pas que je n’ai pas tenu ma résolution, c’est juste que je voulais écrire ce soir particulièrement. Pourquoi ce soir ? Parce que ce soir il y a Top Chef les enfants. Et Top Chef ça donne envie de manger alors je me dis qu’en écrivant je serais moins concentrée sur ma TV et que j’aurais peut-être moins la dalle aussi. Oui ma deuxième résolution c’est de perdre quelques grammes… J’essaie. Je suis une fille comme les autres.

Alors j’ai pas mal de trucs à vous raconter mais aujourd’hui comme il fait froid et humide, bref un temps de m**** quoi on va pas se mentir on est entre nous, je vais vous parler d’un truc un peu moelleux et cocoon histoire qu’on se remonte le moral mutuellement. Evidemment, les sudistes, vous êtes exemptés de tout commentaire, parce que même si vous êtes ma patrie et que je vous vénère, à l’heure actuelle, je suis, je l’avoue, méga jalouse de vous, vous et votre soleil là… Ah le Sud, …ça me manque quand même ! Si encore on pouvait skier en Normandie… même pas… Déception profonde, ennui profond aussi, jalousie profonde (dédicace à tous ceux qui postent des photos de sports d’hiver sur facebook je vous déteste, voilà c’est dit). Je ne comprendrais jamais je crois… Je rencontre quand même ici des personnes qui n’aiment pas le soleil c’est ouf ! Oui ma vie est dingue, je sais.

Bref, parce que ça faisait longtemps qu’on n’avait pas parlé "couverture", et que la période s’y prête parfaitement, aujourd’hui on parle d’une marque que vous connaissez tous, j’ai nommé Horseware. Horseware ou les Rois de la Couviotte sans exagérer. Alors oui, on peut me parler de Bucas, de Weatherbeeta qui sont des marques que j’affectionne beaucoup, même de Fouganza qui nous sort aussi des pures tueries, mais on peut dire ce qu’on veut je vous le promets, Horseware reste en pole position dans le classement des fabricants de couvertures. Pourquoi ? L’innovation les enfants ! Y’a pas de secret !


Vu que le monde de l’équipement équestre surfe depuis quelques temps sur la vague du bien-être et du confort, il semble important d’accorder de l’intérêt aux couvrantes. On n’y pense pas assez, mais, selon les régions, les chevaux peuvent être couverts plus de la moitié de l’année, et 24h/24. Pour moi c’est donc primordial d’avoir une/des couvertures confortables puisque les chevaux les portent sur le très très long terme. Autant dire que ça peut causer quelques blessures ou désagréments. C’est pour ça que je n’hésite pas à racheter des couvrantes quand une innovation majeure se présente, dans le souci d’améliorer le confort de ma Ponaine qui à la base n’a pas demandé à être tondue et couverte. Je fais ça pour son bien mais elle n’a pas l’air convaincue. Non mais vous imaginez bien ce que ça peut faire de porter un vêtement particulièrement inconfortable nuit et jour pendant des mois, genre ce bon vieux jean qui vous fait des bleus sur les os des hanches (ah non ça vous arrive pas à vous ? alors je suis bizarre, oui ma vie est dingue #bis)… En plus les pauvre chevaux ils peuvent même pas les enlever si ça les gène (oui, encore heureux d’un côté…Imaginez le fiasco !).

Tout ça pour dire que niveau couvrantes, je reste fidèle à mes classiques niveau marques et j’apprécie particulièrement les dernières innovations de la marque irlandaise.
Alors, ça date, à mon grand étonnement je n’ai pas fait d’article dessus l’an dernier mais le modèle Optimo est quand même fabuleux je trouve, aussi bien la version pré avec l’attache V neck et ses doublures carrément géniales, que la version box et sa bavette. Cette couverture en deux parties améliore grandement le confort selon moi.

Rambo Optimo Stable

Rambo Optimo Turnout 

Et plus récemment, Horseware a sorti cette année un système très intelligent, le Vari-Layer ™. Le principe :
« Nous superposons plusieurs couches faites de fibres à mémoire de forme ”résistantes à la compression”. Ces fibres sont placées à des emplacements précis afin de favoriser une meilleure isolation, augmenter les propriétés thermiques de 30% et réduire le poids de la couverture de 20%. Le Vari-Layer ™ est plus épais sur la croupe afin d’améliorer l’isolation et diminuer la perte de chaleur. En ayant différents niveaux d’épaisseur de fibres, la couverture est plus proche du cheval et maintient la chaleur. La couverture est plus confortable, durable et légère car l’effet de gravité est diminué. Les couvertures munies de cette technologie sont plus chaudes et plus confortables. »


 


Pas bête la guêpe ! Bon j’avoue, moi j’avais compris le truc un peu à l’envers à la base avant d’avoir lu le communiqué, du genre, le cheval n’a pas besoin de la même quantité de chaleur selon les parties du corps. Exemple, on sait bien que le cheval est plus frileux au niveau du dos et que c’est là que la chaleur doit être concentrée. Ça revient à peu près au même mais quand on se penche sur le système on voit que c’est un peu plus que ça. Genre le truc tu le trouves génial, et en lisant la description tu le trouves encore meilleur ! C’est formidable.

Ce qu’il faut savoir, c’est que le principe du Vari-Layer ™ (oui, je mets bien le petit « ™ », déformation professionnelle… Ceux qui bossent aux JEM comprendront, ouais je me fais des petits « private joke » en solo tout va bien je me fais suivre vous inquiétez pas) est appliqué à trois modèles, Rambo Supreme, Rambo Wug et la couverture certainement la plus connue et la plus vendue : Rambo Stable, une tuerie. Mais ça vous le savez. Ne parlons pas du prix pour garder le moral. La qualité a un cout les amis, et par rapport à la durée de vie, je confirme, c’est rentable, j’en ai une qui a 7ans, toujours nickel.

Rambo Supreme

Rambo Wug

Rambo Stable

J’aime bien Horseware ils font toujours des jolies photos genre l’hiver c’est cool en fait. Je termine sur cette phrase complètement inutile et tellement bien amenée (ou pas); et je vous dis à très vite, n’oubliez pas de commenter !


Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Haaaa Horseware <3 C'est vrai que niveau couvertures, difficile de faire aussi bien ; d'autant qu'ils ont une politique de prix pas déconnante.
    Je suis aussi fan de leurs polaires (en double épaisseur). Limite, je préférerai les garder pour mon chez moi que de les mettre sur le dos de mon cheval des fois... Souvent...
    Merci pour cet article ;)

    RépondreSupprimer
  2. Franchement ça mérite d'y mettre le prix, je suis bien d'accord.
    Pour le détail du "V neck", c'est tellement con comme truc que je ne comprends pas que toutes les couvertures ne soient pas coupées ainsi. J'ai toujours l'impression qu'on m'étrangle quand je vois un cheval brouter avec sa couverture qui lui comprime la base de l'encolure (oui je sais, ils ne ressentent certainement pas la même chose que moi mais je ne pense pas que ce soit immensément confortable pour autant.)

    Pour ce qui est du Sud, ne soit pas trop jalouse. Ici à Aix on a pas vu le soleil depuis... Ça fait tellement longtemps que je ne m'en rappelle plus.

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que ce sont de supers couvertures! Par contre, c'est pas vraiment de l'innovation car ils l'ont déja fait chez Fouganza. La couverture que j'ai est plus chaude sur la partie du dos que sur le reste de la couverture. Cela fait 3 ans que je l'ai et la coupe est impeccable et elle ne bouge pas d'un poil:-)

    RépondreSupprimer