Rechercher dans ce blog

Chargement...

mercredi 9 avril 2014

J'ai testé pour vous : le Performer500 Fouganza

J’avais dit qu’il serait bientôt prêt… le voilà enfin, le crash-test du siècle. Hé oui, pour ceux qui ne le savent pas, [et si c’est le cas ça craint grave, vous êtes à la rue les gars, parce qu’on a retourné les réseaux sociaux en attendant cet article ! ...Ou pas] j’ai testé pour vous le Performer500 de Fouganza. Oui, c’est un pantalon, pas une machine de guerre rassurez-vous. 

J’avoue, j’ai mis le temps, mais vous savez, un article ça ne s’écrit pas comme ça, ça demande du courage, de la motivation et surtout… du temps ! En gros, mes week-ends depuis quelques semaines se résument à une seule journée, cette fameuse journée où tu dois… dormir/ranger ton appart’/faire tes courses/faire du poney/faire du blog /chercher un taf (oui parce que je suis bientôt au chômage, les Jeux c’est bientôt fini [OUI CECI EST UN APPEL DU PIED !].. ! Sacré programme quoi ! Ce que je suis en train de vous dire c’est que j’ai malheureusement dû faire des concessions parce que je ne pouvais pas tout faire en 24h donc en gros si mon appart est sale et en désordre, c’est complètement de votre faute. Mais au moins, je n’ai pas cette culpabilité qui me pèse parce que je ne vous ai pas écrit depuis… non je ne préfère pas compter je me sens trop mal!


Aloooors, on en était où ? Ah oui, Fouganza ! Donc c’est parti de là, j'ai reçu mon colis et posté ça sur Instagram : 


Et puis les gens se sont enflammés, sauf que :

J’ai dû attendre pas mal de jours semaines avant de pouvoir tester l’objet de votre convoitise avec mes dix millions de déplacements pros, mais, Dieu existe, ce jour est enfin arrivé ! Et même qu’il y avait du soleil en Normandie ce jour là, mais ça… personne n’en parle ! Bah si d’ailleurs parlons-en de cette météo, quand est-ce qu'on dépasse les 15°c bordel ?! Nan mais parce que vous êtes pas au courant mais mon entourage se compose à 75% de sudistes qui n’arrêtent pas avec leurs « nan mais il fait 27°c là ! », bref ils font les fanfarons, alors qu’en Normandie, 27° même en été c’est complètement illusoire, sachez-le. L'été dans le nord c'est une mascarade. Bref, j’ai le mal du pays, le mal de l’été. Provence, chaleur, soleil, revenez-moi ! Tout ça pour dire qu’il faisait presque chaud ce jour-là, et que c’était parfait donc pour tester la nouvelle maille du Performer500.


Pour commencer (après ce pavé de racontage de life très utile), je trouve qu’esthétiquement il est vraiment très réussi. J’adore les finitions c’est très travaillé, le tissu est fin, les surpiqûres bleues donnent de l'originalité. Le seul bémol pour moi c’est le côté bicolore que je n’ai jamais vraiment aimé sur les pantalons d’équitation. Bon là ça reste relativement ton sur ton heureusement, mais malgré tout je ne trouve pas que cela avantage vraiment la silhouette, bien que j’ai un corps de rêve évidemment (ceci est une boutade si vous êtes plutôt premier degré, je préfère préciser).


Je ne vous cache pas que je pensais clairement qu’il allait être trop grand en le voyant. J’ai été un peu déçue au fond en l’enfilant puisqu’il m’allait pas si mal, donc je suis plus grosse que je ne le pense. « Pas si mal » seulement, vous comprendrez ensuite pourquoi. En fait c’est très étrange car je pensais que le tissu serait bien plus élastique, alors qu’en fait il ne l’est pas vraiment mais tant mieux car sinon pour le coup ça aurait été trop grand. Donc voilà ce que ça donne une fois porté :


Niveau confort, il est agréable à porter, fini les horribles scratchs avec les chevilles Lycra, le tissu est très léger et fin donc idéal pour la saison estivale, la sensation de cette maille sur la peau est au début un peu bizarre mais je pense que c’est une question d’habitude.

Je pense que le problème c’est qu’il faut qu’il soit très près du corps et ce n’est pas mon cas. Un petit passage au sèche-linge et on verra bien s’il rétrécit un peu. Bon du coup ma crainte c’était qu’après l’avoir porté un peu il se détende et c’est plus ou moins ce qu’il s’est passé d’ailleurs. En tout cas une fois à cheval, presque rien à dire, mis à part que comme il s’est détendu légèrement j'ai eu des plis derrière les genoux et c’est pas le truc le plus agréable (c’est vraiment un métier où l’on se met à l’épreuve blogueuse / crash-testeuse ! Je prends grave des risques pour vous !) j’ai eu quelques douleurs sur cette zone de frottement du moins je m’en suis rappelé les jours suivants en remontant à cheval. Le dernier reproche que je pourrais faire pour pinailler ce sont les coutures et jointures qui sont un peu épaisses sur l’arrière des cuisses/au dessus du genou. Sinon les bazanes en fond de peau c’est vraiment pas mal, j’avais jamais testé mais ça fixe bien.


Vu de l'intérieur...
Donc en gros le problème de ce pantalon, c'est qu'il n'existe pas en 34 contrairement à d'autres modèles de la marque, parce que je pense que si j'avais eu une taille en dessous je n'aurais pas eu de frottements et ça aurait été parfait. En tout cas pour 59,00€ vous avez un pantalon technique et esthétique, donc si vous n'avez pas ce problème de taille, foncez ! Et l'avantage si vous n'avez pas beaucoup de pantalons et que vous montez tous les jours, celui là sèche hyper vite (oui ce sont des préoccupations de grandes personnes qui font leurs lessives elles mêmes !)

En bref, plutôt conquise, est-ce que je dois grossir ou le pantalon rétrécir ? Telle est la question...

A très vite ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. J'ai le même problème avec un modèle équivalent à celui-là de chez Décathlon, je l'ai pris en XS - 36 (pour eux c'est du 36 hahem). Au niveau des mollets niquel, les cuisses ça passe, en haut des cuisses au bassin et aux fesses, je flotte puissance mille, autant dire que c'est le pantalon le plus inésthétique de mon armoire, malgré qu'il est super confortable très joli, y a rien à dire, je me sens honteuse quand je marche avec, on dirait que je sors d'une cure d'amaigrissement.

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement sur la photo de plein pied, on voit que le bas se plie au niveau des chevilles, je ne suis pas sure qu'il rétrécisse au séchage. Il me semble aussi que le 34 est inexistant chez décath, ça doit correspondre à la taille 14/16 ans et là à mon avis ils ne le font pas dans cette catégorie. Ou tu te fais allonger les jambes, ou tu grossis, Enfin la meilleure solution serait la retouche sur le lycra, mais seule une couturière pourrait te dire si c'est faisable. Autre solution rabattre le lycra sur les cheville, mais est ce que ce sera confortable dans les bottes ou les chaussures ?

    RépondreSupprimer
  3. Les finitions sont jolies mais je suis d'accord avec toi, le bicolore, surtout de la façon dont il est fait là .... c'est pas le top pour l'harmonie de la silhouette !!! ça alourdi drôlement !!
    Les fonds "peau" , je ne suis vraiment pas adepte non plus ! ça donne un côté raide au pantalon très désagréable. C'est plus je pense pour les "dresseurs pur", qui gardent leurs jambes bien dépliées et ne bougent pas une fois installés en selle ! (pour rester bien accrochée, mon truc c'est le spray colle a bottes !! mais chut !!!)
    Je m'étais commandée un pantalon "fond peau" d'une autre marque et après essai de 3 tailles , aucune ne m'allait , j'ai donc abandonné et renvoyé le pantalon ! Je ne suis pourtant pas "hors normes" coté morphologie (1m65, 52 kg, je m'habille en 36)

    RépondreSupprimer
  4. A quand les nouveaux articles H&C ? Avec toutes les nouveautés il y a de quoi faire ^^!

    RépondreSupprimer
  5. Je suis tombée par hasard sur votre site, et franchement

    C'EST UNE HONTE DE REVENIR A L'IMAGE ELITISTE DE CE SPORT !

    LE MONDE DU CHEVAL SE BAT DEPUIS UNE TRENTAINE D'ANNEES POUR LE DEMOCRATISER, POUR LUI DONNER UNE IMAGE ACCESSIBLE A TOUS, POUR QUE TOUS PUISSENT VIVRE CE REVE

    C'est ridicule toute cette facade de matériel et de vêtements super sofistiqués

    LE CHEVAL S'EN FICHE COMPLETEMENT QUE VOUS SOYEZ BIEN HABILLES

    UNE BONNE EQUITATION MET EN VALEUR LE CHEVAL
    UN EQUIPEMENT HAUT DE GAMME NE TROMPE PERSONNE.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Inès,

      Le cheval s'en fiche que l'on soit bien habillé. Certes. Mais moi pas.
      Porter un beau vêtement, à la ville ou au cheval, c'est une question d'envie personnelle.
      Je ne comprend même pas comment vous pouvez vous permettre un tel commentaire.
      Bien à vous,
      Morgan

      Supprimer