Accéder au contenu principal

Des bébés FreeJump tout colorés

Salut la compagnie j'espère que vous vous portez bien ! 

Je profite du temps légèrement grisaillant pour venir vous parler un petit peu. J'avoue que je profite bien de mes vacances dans le Sud et que je n'ai pas passé une seule journée à l'intérieur depuis que je suis arrivée. Besoin de soleil, vous comprendrez... Enfin si vous habitez une contrée froide comme la Normandie vous comprendrez :) je me suis d'ailleurs fait offrir une belle petite parka d'été pour aider à faire passer la pilule (je serai contente la première journée où je vais la porter quoi !). Quand je pense qu'il fait 13°c là-haut... ça ne me manque pas vraiment. Donc je vous montrerai ça un peu plus tard, je n'ai pas craqué pour la Dada Sport finalement... Suspens ! 

Avec un peu de retard, je voulais vous parler de la nouveauté FreeJump que j'aime beaucoup. Ce sont des étriers (oui cela peut paraître logique), en fait ce sont des bébés Soft'Up Pro, donc dimensions réduites, avec des couleurs bien sympa pour l'été et pour les filles ! Ces petites beautés s'appellent donc tout simplement les Soft'Up Lite. Destinés plutôt aux enfants ou aux cavalières, ils conviennent pour les personnes faisant jusqu'à 60kg et ayant une pointure allant jusqu'au 41. Ca laisse donc une bonne marge pour nous les filles. Ou ça peut motiver à faire un régime sinon, pour peu qu'on ne chausse pas du 42. Mais est-ce que ça existe des filles qui font du 42 à part Paris Hilton ? (Mince, je viens de me trahir... je connais la pointure de Paris Hilton... ça arrive à tout le monde, même aux meilleurs. Enfin je ne sais pas si elle fait du 42 mais je sais qu'elle a des palmes quoi!) Pardon mais je complexe sur les grands pieds, mais mon 37 et moi on est contents du coup. 

Alors voilà ce que ça donne pour ceux qui n'ont pas encore aperçus ces merveilles au détour d'une boutique :



De mémoire les couleurs sont plus pastels en vrai, parce que le jaune ne me paraissait pas si moche  voire plutôt joli alors que je n'aime pas le jaune. En tout cas j'ai aimé ces couleurs en voyant les produits en vrai. Le réel avantage de cet étrier reste évidemment son prix puisque la couleur c'est sympa, mais le prix fait quand même partie du produit, et on tombe à un tarif de 179€ contre 249€ pour les Soft'Up Pro. Pour une fois il est vraiment bon d'être petit !! Voilà peut-être un peu de concurrence pour les Jin Stirrup dont le prix se situe aux alentours de 140€.

Allez, à très vite !

Commentaires

  1. En coloris plus "adulte", j'ai pris le noir/chocolat similaire au Soft'Up Pro.
    En stock sur http://www.horse-and-co.com/PBSCProduct.asp?ItmID=14032339

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien le concept de ces étriers, toujours aimé. Mais franchement... C'est moche. Les Jin Stirrup sont pas sércur' certes, mais ils ont de la gueule.
    Dommage qu'on doive choisir entre sécurité et esthétique, je pense qu'une marque gagnerait à faire un compromis des deux.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Ponaine a testé pour vous : les Happy Crackers

Si tu crois que je vais te parler d'un vulgaire paquet de friandises pour chevaux, alors tu te trompes. J'ai jamais trop acheté de friandises pour Ponaine. Enfin, ça c'était avant. Avant que je ne découvre la facilité d'avoir un paquet de 3 kilos de friandises pour tenir le mois. Bien plus simple que de faire des bornes pour acheter 10 kilos de carottes qui finissent toujours par pourrir au fond de ton casier en laissant une odeur nauséabonde en souvenir de leur courte existence.