Accéder au contenu principal

Hippolia, recherche et innovation équine

J’étais dehors au bord de ma piscine mais il faisait trop chaud. [Vous avez le droit de m’insulter]. Me voilà donc derrière mon écran à pianoter sur mon clavier le temps que l’atmosphère se rafraîchisse un peu, qu’on repasse à une température décente soit environ 30 degrés ça me va. J’aurai pu aller faire la sieste aussi… Ah la sieste, presque ma religion, mais bon, apparemment c’est un sujet tabou. Donc on ne va pas en parler. Puis comme j’ai fait la grasse matinée… [Vous avez le droit de m’insulter] Bref c’est l’été, c’est surtout les vacances, je suis dans mon Sud et j’aime ça ! C’est la semaine de préparation mentale et physique avant le gros rush pré-Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie. Oui, je crois que je vais en ch***. Mais c’est le Jeux (puissance du jeu mot, vous aurez remarqué). Je vous préviens en avance il ne faudra pas s’attendre à voir des articles le mois prochain, au mieux vous aurez une belle surprise si je trouve la force et surtout le temps d’en écrire un.

En parlant de MonJob, j’ai quand même fait de belles découvertes grâce à lui. Il m’a simplement fallut monter au dernier étage pour prendre connaissance de l’existence d’Hippolia et sa team bien sympathique. Comme quoi parfois, il suffit de s’aventurer un peu hors des sentiers battus (bref monter quelques marches de plus en fait)…

©Fondation Hippolia


Alors Hippolia qu’est-ce que c’est ? C’est un pôle de compétitivité les enfants. Petite leçon d’économie, ça vous fera pas de mal, je sais qu’on a tous le cerveau ramolli par la chaleur. Je vais essayer de pondre un truc pas trop soporifique. Soyez cool avec moi, lisez ce paragraphe même si c’est un peu relou.
Pour faire très simple, un pôle de compétitivité c’est un pôle labellisé par l’Etat qui rassemble des entreprises membres afin de soutenir l’innovation autour d’une filière commune. Ce pôle aide au développement de projets innovants et aide donc ces entreprises à se développer et à prendre une place de choix sur leur secteur.



Vous vous en doutez, le pôle Hippolia se positionne autour de la filière équine, et il compte déjà une centaine de membres. Voici ses enjeux :
  • ·         Plus de sécurité
  • ·         Plus de performance
  • ·         Plus de bien être pour le cheval
  • ·         Plus de respect de l’environnement
  • ·         Plus de rentabilité

Et c’est là où j’ai un grand intérêt pour ce pôle, car voici ses domaines d’action dans le cadre du développement de la compétitivité :
  • ·         Santé, Hygiène et soins
  • ·         Alimentation
  • ·         Equipement du cheval
  • ·         Equipement du cavalier
  • ·         Infrastructure
  • ·         Transport
  • ·         Conseils et services

©Hippolia

Inutile donc de vous préciser que c’est une mine d’information pour moi qui n’ait plus vraiment le temps de faire de la veille en ce moment et qui donne une priorité majeure à l’innovation au-delà de l’aspect tendance de l’équipement. L’aspect technique et innovant des produits m’intéresse davantage, si en plus on combine mode et innovation, alors je suis comblée. D'ailleurs on retrouve pas mal de produits issus des membres du Pôle dans ce blog, coïncidence ? Je ne crois pas...

Comme je suis une fille sympa, je partage mes sources quand elles sont bonnes. Si comme moi les nouveautés vous passionnent, je vous conseille d’aller jeter un œil sur le Showroom Hippolia (cliquez sur l'image) qui vous permettra certainement de faire quelques belles découvertes :

 http://hippolia-showroom.com/


Je vous reparlerai très vite d’Hippolia dans un autre article pour ne pas vous faire un pavé aujourd’hui ! En attendant vous pouvez liker leur page facebook : https://www.facebook.com/pole.hippolia 
N’hésitez pas à me faire part de vos réactions comme toujours.

A très vite !



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Luxe vs Budget : Le blouson mi-doudoune mi-maille

Dimanche soir presque d’été si on ne pensait pas à aller au bureau demain matin. Ah qu’est-ce que j’aime cette arrière saison comme un joli retour en juillet. Si seulement. Voilà pourquoi j’écris ce post. Le dimanche soir, c’est pas fait que pour déprimer. Quand on est une fille, pour vaincre les coups de blues, qu’est-ce qu’on fait ? Du shopping, mais oui ! Quelle belle invention qu’internet quand même. Plus besoin d’attendre que les magasins ouvrent leurs portes. Maintenant le shopping c’est où tu veux quand tu veux. Oui ton banquier n’est pas forcément ravi de cette révolution du siècle. Le mien non plus faut dire donc ne t’inquiète pas.
Alors certes, il fait encore beau et chaud. On peut encore passer ses soirées dehors. Comme je suis contente de louer un appart avec un balcon même si j’habite à l’autre bout de la France. L’autre bout par rapport à là où il fait chaud j’entends. Donc là je profite de cette jolie soirée pour vous écrire depuis ma terrasse et ça je peux vous dire c’e…