Accéder au contenu principal

La sangle du futur by Prestige Italy

S'il y a bien un truc que Ponaine déteste dans la vie, c'est le moment où je la sangle. Je sais pas trop comment ils sont les vôtres mais alors ma ponette, elle se met en mode "poisson lune" c'est un truc de fou. Si bien que ma sangle devient trop petite, il me manque p'têtre, allez, 5 cm pour sangler et là c'est le drame... parce que du coup je dois la couper en deux. La pauvre, ça me fend le cœur et je la traite de grosse vache en plus. (C'est un peu comme le moment où vous devez vous allonger pour fermer votre jeans le matin, vous savez de quoi je parle...).

Vous allez me dire que ma sangle est trop petite, mais non. Ce serait trop simple voyons ! En gros une fois le système défense poisson lune désenclenché, je récupère genre 6 ou 7 trous, c'est pas des blagues ! Donc même une sangle plus grande finira par être trop grande. Tout sauf pratique cette naine, il lui faut que des tailles particulières, genre une sangle en 107cm ahah... Madame veut du sur-mesure je crois! Je pense qu'au moment où je pourrai me le permettre, elle sera déjà à la retraite mais bon. 

source :soon-a-horse.blogspot.fr

Et là vous vous dites que je vais vous parler d'une sangle qui existe dans des tailles improbables ou encore d'un truc plus révolutionnaire. En fait non ! La fille amène trop bien son sujet, hein... Soyez pas déçus, restez par là. 
Je vais quand même vous parler d'un truc assez... je ne trouve pas de mots. Moderne ? 

Le comportement des chevaux au sanglage m'a toujours interpellée il y en a qui ont vraiment des réactions violentes. Souvent ce n'est pas un moment très agréable, on a tendance a trop serrer. Pour ma part je ressangle très régulièrement mais pour le coup je suis obligée de serrer fort au départ. Je me dis que c'est un cercle vicieux et que si ma ponette gonfle autant c'est que sa sangle manque de confort, puisqu'à la base, elle est à sa taille. Et au final, quand on monte quasiment tous les jours, on fait passer un sale moment à notre cheval tous les jours. 

Donc c'est vrai, au départ on pense souvent plus à protéger le dos, les membres, et à apporter du confort à ces zones là. Le passage de sangle, on n'y pense pas souvent, mais ça compte aussi beaucoup. C'est une zone hyper exposée aux frottements, et qui reçoit beaucoup de pression. Une sangle non adaptée peut vite être gênante pour le cheval, voilà pourquoi elle doit savoir se faire oublier. 

C'est là qu'arrive la sangle "RP" by Prestige Italy, un peu la sangle du futur, vous voyez.

R Comme Relax
Comme Performance 

Cette sangle n'a pas une physique facile, avouons-le, elle est même assez surprenante voire chelou, c'est moderne, c'est innovant. Je trouve ça fabuleux !






Je vous met la description, je ne saurai pas mieux en parler. 


"Une bavette circulaire se situe au niveau du sternum. 
Cette bavette est bordée d'un coussin circulaire en mousse recouverte de cuir souple qui répartit la pression sur une plus large zone et assouplit le contact de la sangle. Le centre de la bavette reste à distance du cheval et de son sternum. 3 petits coussins à l'intérieur de la bavette sont destinés à atténuer les pressions.


La sangle coulisse sur cette bavette afin de supprimer toute asymétrie au sanglage. D'autre part, la sangle peut aussi exercer une rotation depuis le centre de la bavette ce qui donne du confort au cheval lors des incurvations.
Ce dispositif offre une grande mobilité et un grand confort au cheval qui ne sera jamais contraint par la sangle dans tous ses mouvements et pourra donner le meilleur de lui même."


J'ai donc vu cette sangle en vrai, je l'ai eue dans les mains, et c'est très surprenant. Il y a vraiment un coussin bien douillet tout autour de la bavette. Je n'ai pas eu la chance de tester sur Ponaine mais je trouve ça génial. Il y a vraiment une recherche de confort et de technicité. Le fait que la sangle puisse vraiment suivre les mouvements du cheval me plait. Et le système de bavette coulissante est vraiment génial, car on n'est pas toujours sanglé également des deux côtés. Je pense qu'on peut voir une vraie amélioration des problèmes de sanglage avec ce type de produit.
Mieux encore, elle existe en modèle court ou standard, et en deux couleurs. Que demande le peuple ? Bah... des sous j'ai envie de dire ! :)
Allez à très vite, et n'hésitez pas à réagir !
PS : Merci à Amandine B. qui m'a fait découvrir cette super sangle !

Photos : mon-cheval.fr

Commentaires

  1. le coussin au centre fait quelle dimension?
    car sur mon poney il ne faut pas qq chose d'envahissant, car il a peu de place à son passage de sangle, dc si la sangle prend trop de place, ça peut le gêner au niveau des coudes
    (oui oui moi aussi, je suis en pleine guerre des sangles...)

    RépondreSupprimer
  2. Intéressant comme concept, mais j'aurais un peu peur qu'il y ait des frottements quand la sangle pivote, si jamais le "coussin" tourne aussi...

    RépondreSupprimer
  3. ok, c'est pas la plus belle sangle que j'ai vu, mais si ça peut éviter que mon cheval me morde les fesses à chaque sanglage!!

    RépondreSupprimer
  4. C'est super chiant quand les chevaux gonflent leur ventre pour ne pas être sanglé ! On se retrouve comme des c*** devant notre bourrique ^^ ! Pire j'en connaissais un qui dégonflait son bidon au moment de monter... ça donne ce que ça donne haha !!!
    Sinon c'est vrai qu'elle a l'air innovante cette sangle, c'est surprenant !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Ponaine a testé pour vous : les Happy Crackers

Si tu crois que je vais te parler d'un vulgaire paquet de friandises pour chevaux, alors tu te trompes. J'ai jamais trop acheté de friandises pour Ponaine. Enfin, ça c'était avant. Avant que je ne découvre la facilité d'avoir un paquet de 3 kilos de friandises pour tenir le mois. Bien plus simple que de faire des bornes pour acheter 10 kilos de carottes qui finissent toujours par pourrir au fond de ton casier en laissant une odeur nauséabonde en souvenir de leur courte existence.