Accéder au contenu principal

J'ai testé pour vous : Equibao

Salut les copains ! 

J'espère que vous allez bien en ce dimanche soir et que vous n'avez pas le cafard. Oui parce qu'on va pas se le cacher, demain c'est lundi. Je sais que vous êtes tous en train de déprimer au fond de votre canap', moi la première. Pour la peine je fais cuire un fondant au chocolat, ci-mer Picard, tu sauves ma soirée ! Avouez qu'ils sont trop bons ces fondants... cœur caramel... trop Miam quoi. C'est à se damner. Tiens d'ailleurs en parlant de cafard automnal (pas les insectes hein) et de choses à se damner, oui c'est un peu contradictoire, mais attends, reste, et continue de lire avant de dire que j'écris de la m**** :D, j'ai un truc à raconter.

J'ai testé un produit récemment, un truc mais où vraiment tu comprends l'importance de l'expérience lors de l'utilisation du produit. Parlons pas trop marketing, le cerveau est en mode week-end. Non mais n'empêche que, par exemple, imagine que tu doives mettre de la crème sur ton visage tous les jours, si elle sent bon, t'as envie, limite t'as hâte de la mettre parce l'odeur elle te fait trop kiffer, elle te mets de bonne humeur, bref c'est la minute d'extase de ta phase de préparation avant de partir au taf ou en cours (ou ailleurs, je ne sais pas ce que tu fais dans la vie). Alors que si ta crème elle pue, bah forcément, c'est pas la grosse ambiance dans la salle de bain tu vois ce que je veux dire. Tu la mets parce que c'est bon pour ta peau (oui c'est ta mère qui te parle, écoute moi bien!!) mais en vrai, au fond, t'as pas envie. Et comme t'as pas envie, t'y penses pas et du coup ta crème tu l'as achetée, pour un peu tu y as laissé deux bras, et tu la mets pas. [pause cuisine, mon gâteau est cuiiiiiiiiit coeur coeur et calories] Voilà pour la petite histoire. C'est ça l'expérience produit !

Donc voilà, j'ai testé le démêlant de la marque Equibao, et très franchement : ambiance vacances dans l'aire de pansage les gars ! Et ça c'est trop bon. Parce que ce produit, il a une odeur juste divine, j'ai presque envie de le voler à Ponaine pour le mettre sur mes cheveux. Allez c'est le moment de se confesser, qui lit ce blog et n'a jamais testé le démêlant de son poney sur ses propres cheveux ? Cette question n'est valable que pour les filles, sinon c'est bizarre. Enfin bref, voilà le produit : 


Oui, vous avez vu, il a le super vapo qui tue que j'ai découvert sur le spray antimouche Paskacheval. Donc déjà, ça c'est trop bien. Mais vraiment le truc qui fait tout dans ce produit c'est son odeur de monoï. Imagine, tu sors des cours ou du boulot, t'es rincé, (mince j'ai l'impression de faire un remake de la pub Yop, insupportable). tu vas aux écuries parce que Bijou t'as attendu toute la journée. Tu fais les soins et là tu vaporises le Divine Demelcare sur les crins de ton ch'wal, et tu sens cette odeur fabuleuse de monoï qui te rappelle les vacances et là ce moment il va presque dans ton top 3 des meilleurs moments de ta journée. T'oublie que tu as passé une sale journée, qu'il fait froid ou qu'il pleut l'espace de 2 minutes. Bon j'exagère à peine mais n'empêche, ça tue ! Du coup j'ai toujours trop hâte de l'utiliser ! Bon, rassurez-vous il ne fait pas QUE sentir bon et avoir un super packaging ce produit. Comme tous les produits de la marque il a une composition hyper clean, tout en restant efficace.



Voilà le topo : 
Divine Demelcare est bien plus qu’un simple démêlant-lustrant. Enrichi en kératine et protéines de soie, c’est un véritable soin :- La kératine nourrit et renforce les crins et les poils. Elle apporte également du volume et de la brillance. La kératine adoucit la peau.- Les protéines de soie hydratent et améliorent l’élasticité. Elles gainent et lissent les crins pour faciliter le démêlage.- Les filtres UV protègent la robe et les crins du soleil.Divine Demelcare ne laisse pas de film glissant sur le cheval et sur les mains. Vous pouvez l’utiliser juste avant de monter sans risques de perte d’adhérence du matériel (rênes et bottes qui glissent, tapis qui recule…).Divine Demelcare est très agréable à utiliser. Il vous envoute grâce à sa divine odeur de monoï.Garanti sans parabènes.

Très habituée à l'Equistar que j'utilise depuis trèèèès longtemps, j'ai eu un peu de mal au début. Car c'est vrai, il n'y a pas d'effet glissant et d'ailleurs on le retrouve dans de moins en moins de produits. C'est plutôt bien car tu as vite fait d'en vaporiser un peu partout. 

J'ai testé le produit sur crins "sales" et il démêle quand même. Ce que je préfère c'est le vaporiser sur des crins lavés et attendre qu'ils sèchent. Après ils sont tout doux et là pour le coup en plus, ils sentent méga bon. Donc voilà j'adhère complètement. 
Le produit est proposé à 18,00€ pour 320mL il est aussi possible d'acheter une recharge pour 14,00€ pensée pour l'environnement.
Si vous trouvez que c'est un peu cher, la marque propose des systèmes de "deals" très bien pensés où plus il y a de commandes sur une période donnée, plus le prix du produit baisse. 
Exemple : 
Je vous ferai un second article car j'ai testé d'autres produits et j'aimerai beaucoup présenter la marque Equibao plus en profondeur parce qu'il y a beaucoup de choses à dire mais là j'ai déjà beaucoup parlé. Donc pour plus d'info en attendant, je vous invite à visiter leur super site internet : www.equibao.com

Commentaires

  1. Testez c'est l'adopter !
    Ma soeur est ambassadrice de la marque, on a aussi tester la crème cicatrisante, rien a dire ! Mon cheval avait une blessure depuis 3 mois j'ai tout essayer, rien a faire ! 1semaine à mettre la crème 2 fois par jour, plus rien !
    On a aussi essayer trypto stress, chevaux beaucoup plus calme au boxe, pendant le transport et sur les épreuves !


    N'hésitez plus, commandez avec le code CF13, et bénéficiez de 5% de remise :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai testé pour le bog The Horse Riders les deux produits de soins pour les cuirs et je les ai trouvé vraiment chouette !! =)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Luxe vs Budget : Le blouson mi-doudoune mi-maille

Dimanche soir presque d’été si on ne pensait pas à aller au bureau demain matin. Ah qu’est-ce que j’aime cette arrière saison comme un joli retour en juillet. Si seulement. Voilà pourquoi j’écris ce post. Le dimanche soir, c’est pas fait que pour déprimer. Quand on est une fille, pour vaincre les coups de blues, qu’est-ce qu’on fait ? Du shopping, mais oui ! Quelle belle invention qu’internet quand même. Plus besoin d’attendre que les magasins ouvrent leurs portes. Maintenant le shopping c’est où tu veux quand tu veux. Oui ton banquier n’est pas forcément ravi de cette révolution du siècle. Le mien non plus faut dire donc ne t’inquiète pas.
Alors certes, il fait encore beau et chaud. On peut encore passer ses soirées dehors. Comme je suis contente de louer un appart avec un balcon même si j’habite à l’autre bout de la France. L’autre bout par rapport à là où il fait chaud j’entends. Donc là je profite de cette jolie soirée pour vous écrire depuis ma terrasse et ça je peux vous dire c’e…