Rechercher dans ce blog

Chargement...

dimanche 22 janvier 2017

S'équiper pour survivre au froid polaire : mes favoris

À ce qui paraît, on va encore bien se peler le cul cette semaine. Sérieux, j’ai l’impression d’habiter en Alaska là. Même le bonhomme Michelin ne m’arrive plus à la cheville niveau épaisseur de mon corps. Chaque jour est un nouveau challenge pour mon manteau, le dernier des 10 couches que je porte. Va t'il encore fermer ? Où est-ce qu'à un moment je vais littéralement exploser ? C'est ça aussi tester la solidité de tes vêtements. Il faut savoir les malmener un peu.

Mais bon, à ce qui paraît aussi, faut pas se plaindre du froid, parce qu’il y a du soleil. Non en vrai, j’aime trop ce temps, j’appelle ça « le froid qui pique », il me rappelle mon Sud ou les vacances d’hiver, et ça, ça vaut bien le coup d’avoir un peu froid et le nez qui devient tout rouge. Tellement mieux que de la pluie. Toutes façon par ce temps, il faut oublier la notion de sex appeal, tout ce qui compte là, c'est survivre. 

Bon je suis juste bien emmerdée car les écuries, c’est un peu comme dans « Le jour d’après » (je suis sûre que tu as une grande culture cinématographique comme moi donc tu connais forcément ce film grand public). TOUT est gelé. Sauf l’eau des abreuvoirs, autant te dire que ça c’est quand même un luxe quand on y pense. Mais bon, la carrière, tu oublies. A moins que ton kif' ce soit de faire une séance sur du béton, chacun ses délires, mais les articulations de ton cheval risquent moyennement d’apprécier.

Le truc pour ne pas (trop) subir le froid qui pique, c’est d’être bien équipé, alors voici un peu mes équipements chouchous pour affronter les grands froids polaires du Nord et d'ailleurs. 



Au top la veste. Je vous en ai déjà parlé mais j’avais hâte de voir le résultat en plein hiver. Ouais, là on peut pas faire mieux niveau hiver je pense, donc c'est pas du crash test de tafiole que je vous ai fait là. J’avais peur que ça ne tienne pas assez chaud, erreur. En vrai, cette 3ème couche est une véritable armure. Bon dessous j’ai quand même un sous vêtement technique isolant, une polaire, et une doudoune fine (la mienne c’est une Quechua à 35€ après si tu préfères autre chose, suis donc tes envies et ton compte en banque). Et avec ça je suis parée, je ne ressens pas du tout le froid, je suis bien protégée qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente. C'est le must. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 8 janvier 2017

Ponaine a testé pour vous : les produits VetSelect by Loen

Avant toute chose, il est important de commencer par le commencement pour ce premier post de 2017. J’espère qu’il me portera chance. Bien que je vous aie souhaité mes meilleurs vœux sur ma page facebook, je les réitère ici. Je vous souhaite bien évidemment le meilleur pour l’année à venir. Je souhaite qu’elle soit remplie de joie, de petits et grands moments de bonheur. Je vous souhaite de vous régaler à cheval, de vivre votre passion à fond, même si tout ne va pas toujours comme vous voulez. 


Et pour ma part, en 2016, ça n’a pas été vraiment comme je le voulais. Tendinite, éparvin… Ponaine a été servie en « petits » malheurs. Ces périodes ont été aussi dures à traverser pour elle que pour moi. C’est jamais simple de voir son cheval souffrir, de le forcer à faire du pas alors que sa seule envie, c’est de galoper, de laisser échapper toute cette énergie… C'est le conflit quasi permanent. Non franchement, ces périodes là ne sont pas faciles qu’on soit cheval ou propriétaire du cheval. Alors plus que tout, cette année, je ne veux pas entendre parler de boiterie ou de bobos. On a eu notre quota.  

Aujourd’hui, on sort un peu la tête de l’eau. Je ne jure pas que les mauvais jours sont derrière nous, Ponaine va quand même sur ses 18ans, il faut se faire à l’idée que ça risque de ne pas toujours aller. Mais maintenant je sais qu’il y a des moyens de la soulager, et de manière naturelle en plus. Donc après avoir eu de magnifiques résultats avec les produits Equistro, je continue ma quête du soulagement par voie naturelle, et là je suis encore tombée sur du très très lourd avec les produits dont je vais vous parler. 

J’ai choisi les produits VetSelect by Loen car ce sont des produits 100% naturels, il y a un vrai travail de recherche derrière, j’ai été super séduite par la composition des produits (je commence à connaître un peu les plantes et végétaux à force de chercher des remèdes de grand mère...). J’ai également reçus d’excellents conseils de leur part, je me suis sentie vraiment accompagnée dans le choix des produits. Je ne regrette absolument pas de m’être orientée vers cette marque pour soulager les articulations de Ponaine.

Cela fait maintenant presque 1 mois que j’ai commencé le traitement : Mineral (pour la structure osseuse) + Art Flex (pour les articulations - tissus mous : cartilages, tendons, ligaments)

Traitement naturel de l'éparvin
crédit : instagram/hippique_and_chic
Rendez-vous sur Hellocoton !