Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2017

Lettre au Père Noël by Ponaine

Je viens de retomber sur cet article que j'avais écrit à l'occasion de calendrier de l'Avent équestre 2015. Je me permets de le reéditer ici parce qu'il était mignon quand même, et ça reste d'actu, rien n'a changé ;)

... ... ...
Cher Père Noël,
C'est moi Ponaine, tu sais, la très très belle, et surtout très très gentille ponette, du 4ème box en partant du fond de l'écurie à droite.Comme je suis la plus sage tu sauras facilement que c'est moi. Je te mets quand même une photo pour tu sois sûr : 


Je t'écris un peu en retard, mais c'est parce qu'il faut toujours garder le meilleur pour la fin, et puis comme tu es le Père Noël, je sais que tu es capable de gérer ce petit délai sans problème tellement tu es fort. 
Cette année j'ai été exemplaire, presque comme tous les ans d'ailleurs. Il paraît même que je me bonifie avec l'âge, c'est ce que Maman dit quand je travaille bien. J'ai donc été très très sage cette année comm…

On a testé pour vous : Sérénitude by Horse Master

"C’est en faisant des erreurs qu’on apprend." Et des erreurs, quand on a un premier cheval, on en fait, forcément. Avec Ponaine, j’en ai fait un paquet je vous le confesse. Mais toute personne qui achète un jour un cheval passe par là. 
On fait des erreurs dans le travail, mais on fait aussi des erreurs de soins. Et quand on dit « mieux vaut prévenir que guérir », ben c’est pas des conneries. Les proverbes ça détient toujours un fond de vérité, ça n’a pas été inventé par hasard. On le sait tous mais on veut pas se l'avouer. Est-ce qu’on démarre une leçon de philo ? ...Non ne t'affole pas, reste donc par ici, je te voyais déjà fuir et retourner sur facebook. 
Complémenter son cheval ou pas ? Eternelle question qu’on passe un peu trop de temps à se poser. Il y a souvent plusieurs écoles et quand on est jeune propriétaire d’équidé, il n’est pas toujours facile de faire un choix. Pour ma part, j’aurai vraiment aimé qu’on m’informe sur le sujet lorsque j’ai acheté Ponaine. …

Crash Test des étriers FreeJump Soft Up Pro : sensations retrouvées !

JE SAIS… Je sais… M’insultez pas, par pitié ! Ça fait à peu près 1000 ans que je dois venir écrire ici. Mais bon, vous étiez en vacances, tout ça… Je voulais pas déranger et tout. Bon en vrai, ma vie en ce moment c’est le branle bas de combat. Changement de poste (OUAAAIS j’ai eu une promotion… euh ouais, on s’enflamme pas non plus les euros font pas partie du package), déménagement de Ponaine dans sa nouvelle maison. Nouvelle maison qui me prend pas mal de temps en ce moment car j’aime bien aller filer un coup de main aux travaux c’est toujours sympa. 
Enfin BREF, avec tout ça, j’ai pas non plus arrêté de monter, ce qui est une très bonne nouvelle avouons-le. Ponaine se porte hyper bien et travaille mieux que jamais alors on croise les doigts pour la suite. Sa nouvelle pension devrait encore améliorer la chose vu qu’elle va retourner vivre dehors. Pour l’instant c’est paddock la journée et box la nuit. Je vais éviter d’étaler toute ma vie sur une page A4. 
Parlons peu parlons bien, dep…

Nouvelles bottes BR et autres histoires de pieds

Dans mon attirail de cavalière, il y a quelques équipements pour lesquels j’accepte un peu de casser ma tirelire, exemple : le casque et la selle. Pour le reste, j’aime bien essayer de trouver le meilleur rapport qualité/prix.

Pour les bottes, je reste encore entre les deux. J'essaie de rester raisonnable donc je pars toujours sur des demi-mesures. J’ai encore le souvenir de ma paire de Soubirac qui m’a accompagnée pendant des années. Les bottes de ma vie un peu. Celles qui ne m’ont jamais fait mal, même la première fois (ne pas sortir cette phrase de son contexte pour la survie de ce blog), la hauteur de tige parfaite, le mollet élastique.

Je précise qu’à l’époque (#mamie), l’élastique c’était un peu l’innovation du siècle sur les bottes demi-mesure. Aujourd’hui ça se trouve partout, mais la vraie question c'est : qui, il y a encore quelques années en arrière, n’a jamais porté ses bottes telle une momie avec une tonne de sparadrap derrière les genoux, aux chevilles, et finit…

Crash Test du Multiflex by Hilton Herbs

Comme vous le savez certainement, Ponaine a été diagnostiquée éparvin l’hiver dernier. Alors finalement, ce n’est pas la fin du monde comme je le pensais, et j’arrive à gérer la crise pour le moment.  Alors évidemment, je prends des précautions au niveau du travail et de son mode de vie, et plus question de se passer de compléments alimentaires aujourd’hui. Déjà parce que c’est important de complémenter un cheval de 18 ans qui travaille encore, et ensuite parce qu’il faut minimiser les dégâts sur le jarret qui tire un peu une sale tronche. Même si ça reste un éparvin atypique. Même dans la pathologie la plus relou, elle fera jamais comme tout le monde cette Ponaine. Mais quelle star celle-ci...
Par chance, mon blog me permet de tester pas mal de produits différents. Et j'en profite d'ailleurs pour remercier ces marques qui me font confiance. Jusqu’à maintenant ils sont toujours efficaces donc je m’estime heureuse car ça fait quand même un sacré trou dans le budget. Les complé…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

La compression, c'est pas juste pour les runners !

Comme vous le savez, j’aime particulièrement les produits au look engagé, qui affirment le fait que les cavaliers sont des sportifs au même titre que les autres. Et je parle en tant que meuf qui ne pratique que des sports qui ne sont pas vus comme des sports. Hé oui, je fais de l’équitation et de la marche active. Je prends des risques dans ma vie, je sais. Au fond, je dois aimer qu’on se foute de ma gueule, c’est pas possible autrement. Du coup, forcément, quand je vois un produit qui rappelle que bien sûr, nous les cavaliers, sommes des athlètes, je dis oui, j’adore et j’adhère
Alors j’avoue, ça fait un petit moment que je ne suis pas passée par ici. Manque de temps, de motivation pour passer quelques heures derrière l’écran après une journée au bureau quand je rentre à 21h des écuries… Bon il faut dire, le mois de Mai va bien m’aider aussi. Vive les jours fériés, les ponts et tout ce qui s’approche du mot « congé ».
Bref, en tout cas, je n’ai pas perdu cette sale habitude de m’égar…

S'équiper pour survivre au froid polaire : mes favoris

À ce qui paraît, on va encore bien se peler le cul cette semaine. Sérieux, j’ai l’impression d’habiter en Alaska là. Même le bonhomme Michelin ne m’arrive plus à la cheville niveau épaisseur de mon corps. Chaque jour est un nouveau challenge pour mon manteau, le dernier des 10 couches que je porte. Va t'il encore fermer ? Où est-ce qu'à un moment je vais littéralement exploser ? C'est ça aussi tester la solidité de tes vêtements. Il faut savoir les malmener un peu.
Mais bon, à ce qui paraît aussi, faut pas se plaindre du froid, parce qu’il y a du soleil. Non en vrai, j’aime trop ce temps, j’appelle ça « le froid qui pique », il me rappelle mon Sud ou les vacances d’hiver, et ça, ça vaut bien le coup d’avoir un peu froid et le nez qui devient tout rouge. Tellement mieux que de la pluie. Toutes façon par ce temps, il faut oublier la notion de sex appeal, tout ce qui compte là, c'est survivre. 
Bon je suis juste bien emmerdée car les écuries, c’est un peu comme dans « Le jo…

Ponaine a testé pour vous : les produits VetSelect by Loen

Avant toute chose, il est important de commencer par le commencement pour ce premier post de 2017. J’espère qu’il me portera chance. Bien que je vous aie souhaité mes meilleurs vœux sur ma page facebook, je les réitère ici. Je vous souhaite bien évidemment le meilleur pour l’année à venir. Je souhaite qu’elle soit remplie de joie, de petits et grands moments de bonheur. Je vous souhaite de vous régaler à cheval, de vivre votre passion à fond, même si tout ne va pas toujours comme vous voulez. 

Et pour ma part, en 2016, ça n’a pas été vraiment comme je le voulais. Tendinite, éparvin… Ponaine a été servie en « petits » malheurs. Ces périodes ont été aussi dures à traverser pour elle que pour moi. C’est jamais simple de voir son cheval souffrir, de le forcer à faire du pas alors que sa seule envie, c’est de galoper, de laisser échapper toute cette énergie… C'est le conflit quasi permanent. Non franchement, ces périodes là ne sont pas faciles qu’on soit cheval ou propriétaire du chev…