Accéder au contenu principal

Ponaine a testé pour vous : les produits VetSelect by Loen

Avant toute chose, il est important de commencer par le commencement pour ce premier post de 2017. J’espère qu’il me portera chance. Bien que je vous aie souhaité mes meilleurs vœux sur ma page facebook, je les réitère ici. Je vous souhaite bien évidemment le meilleur pour l’année à venir. Je souhaite qu’elle soit remplie de joie, de petits et grands moments de bonheur. Je vous souhaite de vous régaler à cheval, de vivre votre passion à fond, même si tout ne va pas toujours comme vous voulez. 


Et pour ma part, en 2016, ça n’a pas été vraiment comme je le voulais. Tendinite, éparvin… Ponaine a été servie en « petits » malheurs. Ces périodes ont été aussi dures à traverser pour elle que pour moi. C’est jamais simple de voir son cheval souffrir, de le forcer à faire du pas alors que sa seule envie, c’est de galoper, de laisser échapper toute cette énergie… C'est le conflit quasi permanent. Non franchement, ces périodes là ne sont pas faciles qu’on soit cheval ou propriétaire du cheval. Alors plus que tout, cette année, je ne veux pas entendre parler de boiterie ou de bobos. On a eu notre quota.  

Aujourd’hui, on sort un peu la tête de l’eau. Je ne jure pas que les mauvais jours sont derrière nous, Ponaine va quand même sur ses 18ans, il faut se faire à l’idée que ça risque de ne pas toujours aller. Mais maintenant je sais qu’il y a des moyens de la soulager, et de manière naturelle en plus. Donc après avoir eu de magnifiques résultats avec les produits Equistro, je continue ma quête du soulagement par voie naturelle, et là je suis encore tombée sur du très très lourd avec les produits dont je vais vous parler. 

J’ai choisi les produits VetSelect by Loen car ce sont des produits 100% naturels, il y a un vrai travail de recherche derrière, j’ai été super séduite par la composition des produits (je commence à connaître un peu les plantes et végétaux à force de chercher des remèdes de grand mère...). J’ai également reçus d’excellents conseils de leur part, je me suis sentie vraiment accompagnée dans le choix des produits. Je ne regrette absolument pas de m’être orientée vers cette marque pour soulager les articulations de Ponaine.

Cela fait maintenant presque 1 mois que j’ai commencé le traitement : Mineral (pour la structure osseuse) + Art Flex (pour les articulations - tissus mous : cartilages, tendons, ligaments)

Traitement naturel de l'éparvin
crédit : instagram/hippique_and_chic

Lorsque j’ai attaqué ce traitement de choc, Ponaine ne boitait plus, mais elle n’était pas encore hyper nette, je sentais encore une gène dans son postérieur gauche (diagnostiqué éparvin pour ceux qui n’ont pas suivi, mais tout le monde connaît la vie de Ponaine voyons...) quand je la montais. Les premières foulées de trot étaient un peu cata, mais après nickel. Et au repos, elle n’appuyait pas franchement sur son postérieur. Elle le posait toujours plus en avant pour le soulager. 

Donc j’ai commencé la cure, normalement c’est 10mL pour un poney, 20mL pour un cheval. J’ai donné 20mL la première semaine, et ensuite je suis passée à 10/15mL. J’ai vu un très net changement au bout d’une grosse semaine environ. Bon comme les sols ont été gelés, que je suis partie en vacances et tout ça, Ponaine n’a pas beaucoup travaillé, elle a fait beaucoup de pas. Donc ce que j’ai remarqué en premier, c’est qu’elle posait beaucoup mieux son pied dès la sortie du box. Je l’ai vu de suite dans la salle de pansage quand elle a commencé à le remettre normalement, j’y croyais pas en fait. Je me disais « Mais non c’est pas possible c’est un coup de chance… » On aurait dit une mère devant son enfant qui fait ses premiers pas je vous jure. Inespéré. Donc ça, c’est vraiment allé très vite. 

traitement naturel éparvin
crédit : instagram/hippique_and_chic


Au bout de 15/20 jours de traitement je remontais à cheval régulièrement, et je faisais de grosses détentes disons, avec beaucoup de pas en début de séance. Je ne sentais plus du tout de gène même dans le début du travail, ce qui était le cas avant. Et je peux vous dire que ça fait mal au cœur de forcer son cheval à trotter quand il est raide, même si c’est l’affaire de quelques foulées. Donc me voilà soulagée.

Donc tout allait presque bien, mais malgré tout, il restait encore un engorgement du canon assez conséquent. Après le travail ça disparaît, mais Ponaine m’a tellement habituée à avoir des membres ultra sains, que ça m’embête que ça soit gonflé. Et bien là, après presque un mois de traitement, ça devient super beau, et hier et aujourd’hui ce n’était plus gonflé du tout. Alors ON CROISE LES DOIGTS. Car je pense que c’est hyper bon signe.

Alors pour moi, ça relève presque du miracle tout ça, quand on sait quels sont les traitements pour soulager un éparvin. Bien sûr, ma véto m’a proposé de faire un Tildren, que j’ai refusé, pour plusieurs raisons, mais en premier parce que je ne veux pas mettre des trucs chimiques dans le corps de Ponaine. Je ne regrette absolument pas quand je vois le résultat avec ce traitement VetSelect by Loen 100% naturel. 

Un coucou de Ponaine qui prend le soleil ☀
(crédit : instagram/ponaine_power)

Au final ça coute quasi le même prix qu’un « simili-Tildren » (dans les 200euros), mais là je n’ai donné que des bonnes choses pour le corps, je n’ai pas eu besoin d’aller en clinique et tout ça s’est fait très sereinement. Ponaine prend super bien les produits en seringue, ils sentent bon (le Mineral a une odeur de cannelle, j'ai envie d'en manger) et je crois qu’elle aime bien car en général elle fait vraiment la gueule quand je lui enfile des produits dans la bouche. 

Ce traitement lui a vraiment fait énormément de bien, en plus d’agir rapidement les effets sont rémanents jusqu’à 6 mois, donc je croise fort les doigts pour la suite. J’avais carrément perdu espoir que les choses s’arrangent, je n’y croyais plus du tout. Je pensais que c'était terminé, que c'était la fin d'une ère quoi. Je suis vraiment très émue de vous écrire ça en fait. J'ai la petite larmichette au coin des yeux (bon en fait c'est plus qu'une larmichette j'avoue...). C’est toujours difficile de voir nos animaux souffrir, de décider de la retraite par dépit et non par choix, de voir une histoire longue de 15 années s’arrêter si brutalement parce que notre cheval souffre. Alors même si la retraite n’est pas loin, aujourd’hui Ponaine se porte comme un charme et n’a qu’une envie c’est de galoper. Je remercie chaleureusement les laboratoires LOEN d’avoir accepté ce partenariat, vous avez su me redonner le sourire en soulageant ma ponette, et ça, ça n’a pas de prix. 

----------------------

Mineral 600mL - Fortifie le squelette du cheval et soutient la croissance du poulain - 96,00 euros

Art Flex - 600mL - Soutient les articulations du cheval - 96,00 euros

----------------------


Je vous invite vivement à suivre leur page facebook pour suivre les actus, notamment la belle histoire de Rosie, une jument gravement accidentée dont la marque a pris en charge les soins. Un bien joli défi ! 

Bisous de Nous 😘😍
A très vite ! 


Commentaires

  1. C'est plutôt pas mal comme review, je fais régulièrement des cures d'harpago à mon cheval, qui est plus à l'aise comme ça, seul hic c'est que c'est dopant. Est-ce que ce produit là l'est aussi ou pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Syd, tous les produits de la gamme VetSelect sont 100% naturels et non dopant. (testé par la laboratoire LCH). Bonne journée

      Supprimer
  2. Nous utilisons également les produits VetSelect, malgré le coté traitement de choc, les résultats sont surprenants.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Luxe vs Budget : Le blouson mi-doudoune mi-maille

Dimanche soir presque d’été si on ne pensait pas à aller au bureau demain matin. Ah qu’est-ce que j’aime cette arrière saison comme un joli retour en juillet. Si seulement. Voilà pourquoi j’écris ce post. Le dimanche soir, c’est pas fait que pour déprimer. Quand on est une fille, pour vaincre les coups de blues, qu’est-ce qu’on fait ? Du shopping, mais oui ! Quelle belle invention qu’internet quand même. Plus besoin d’attendre que les magasins ouvrent leurs portes. Maintenant le shopping c’est où tu veux quand tu veux. Oui ton banquier n’est pas forcément ravi de cette révolution du siècle. Le mien non plus faut dire donc ne t’inquiète pas.
Alors certes, il fait encore beau et chaud. On peut encore passer ses soirées dehors. Comme je suis contente de louer un appart avec un balcon même si j’habite à l’autre bout de la France. L’autre bout par rapport à là où il fait chaud j’entends. Donc là je profite de cette jolie soirée pour vous écrire depuis ma terrasse et ça je peux vous dire c’e…