Accéder au contenu principal

Crash Test du Multiflex by Hilton Herbs

Comme vous le savez certainement, Ponaine a été diagnostiquée éparvin l’hiver dernier. Alors finalement, ce n’est pas la fin du monde comme je le pensais, et j’arrive à gérer la crise pour le moment.  Alors évidemment, je prends des précautions au niveau du travail et de son mode de vie, et plus question de se passer de compléments alimentaires aujourd’hui. Déjà parce que c’est important de complémenter un cheval de 18 ans qui travaille encore, et ensuite parce qu’il faut minimiser les dégâts sur le jarret qui tire un peu une sale tronche. Même si ça reste un éparvin atypique. Même dans la pathologie la plus relou, elle fera jamais comme tout le monde cette Ponaine. Mais quelle star celle-ci...

Par chance, mon blog me permet de tester pas mal de produits différents. Et j'en profite d'ailleurs pour remercier ces marques qui me font confiance. Jusqu’à maintenant ils sont toujours efficaces donc je m’estime heureuse car ça fait quand même un sacré trou dans le budget. Les compléments pour le confort articulaires du cheval font vraiment partie des plus coûteux. Sinon ce serait pas drôle hein.

Après avoir testé Loen Vet et Equistro dont j’ai été vraiment épatée par les résultats, c’est au tour d’Hilton Herbs de faire ses preuves. Si vous ne connaissez pas la marque et que vous êtes vraiment attiré(e) par les solutions naturelles pour entretenir ou soigner votre cheval, je vous la conseille vivement.

Complément souplesse articulaire du cheval

Ce que j’adore chez cette marque c’est que les produits sont vraiment 100% naturels, rien que des plantes. Je suis vraiment fan de la présentation sous formes d’herbes parce que vraiment tu n’as que des herbes. Jusque là, c’est assez logique ce que je dis. Bon il est tard aussi.

Donc déjà, premier point fort : c’est hyper appétant pour le cheval, même Ponaine se jette dessus. Et ensuite, on est vraiment sûrs qu’il n’y a pas d’additifs. En vrai, j’ai carrément rigolé quand j’ai reçu mes 2 kilos d’herbes dans un pochon géant. L’espace de deux minutes je me suis sentie dans la peau d’une junkie ou d’une dealeuse, j’avais envie d’aller me planquer. Je me suis dit « Imagine meuf, tu te fais arrêter par les flics, la tête qu’ils vont tirer ». Oui, il se passe vraiment de gros délires dans ma tête sans que j’ai besoin de faire grand chose. Je vois ça comme une chance, peut être que je devrai juste m’inquiéter en réalité. 

harpagophythum cheval

Blague à part, le mélange que j’ai testé est le MULTIFLEX, je l’ai testé sous forme liquide (efficacité plus rapide) et sous forme de mélange d’herbe (moins relou à administrer, concrètement). C’est un complément pour la souplesse articulaire, donc parfait pour Ponaine et ses os plus tout jeunes. Alors, voyons de plus près ce qu’il y a de bon là dedans :

Racine d'harpagophytum (fonction anti inflammatoire)
Fleur d'aubépine (pour traiter les troubles circulatoires)
Reine-des-prés (fonction anti-inflammatoire, antirhumatismale)
Graine de chardon-marie (Hépatoprotecteur, protection du foie)
Feuille d'ortie (anti inflammatoire, reminéralisant, diurétique)
Gaillet-gratteron (Diurétique, anti inflammatoire)
Graine de céleri (Diurétique, anti inflammatoire, antirhumatismal)
Racine de pissenlit (antiarthritique, tonique hépatique, antirhumatismal)

Globalement c’est un mélange vraiment complet je dois dire. Toutes ces plantes ont une action très ciblée, j’en ai même découvert des nouvelles. C’est assez intéressant d’ailleurs si vous avez le temps d'observer votre cheval brouter, regardez bien ce qu’il mange cela pourra en dire beaucoup sur ses besoins. Ponaine par exemple se goinfre de pissenlit. Je comprends mieux pourquoi maintenant.


Pour ce qui est de l’effet, j’ai été assez conquise. Alors c’est sûr que l’effet se fait ressentir de manière un peu plus lente que si l’on administre un anti inflammatoire chimique. Mais les plantes permettent de faire un vrai traitement de fond et pour ça c’est très intéressant. En prime, ça ne flingue pas l’estomac de ton cheval, ni ses défenses naturelles. Donc en gros ça prend quelques semaines avant de voir un bon résultat.

Alors il est vrai que sur l’éparvin, en cas de grosse crise inflammatoire, ce n’est pas suffisant de donner juste ça. J’ai eu le cas il y a peu de temps, ça n’a vraiment pas suffit j’ai du redonner des cachets quelques jours. Il aurait été intéressant de coupler avec le Releaf Gold (plus concentré en harpagopythum) pour un effet plus poussé. La prochaine fois j’y penserai. Mais autrement pour un traitement de fond quotidien je suis vraiment ravie du produit Multiflex. Je sens vraiment la différence au début du travail, d’autant plus que j’ai testé le produit quand les chevaux n’allaient plus au paddock et il y a un vrai gain de confort en début de séance, et surtout pas de poteaux en sortant du box. Il n’y a plus de raideurs.


J’ai pour habitude de tout administrer en liquide à Ponaine qui ne tolère jamais rien dans sa ration donc pour éviter toute prise de tête c’est à la seringue dans la bouche directement. J’ai commencé donc comme ça avec le Multiflex Gold (le Gold c’est pour la version liquide) et ensuite j’ai testé la version en mélange d’herbe.

Pour le coup je dois dire que les herbes c’est vraiment le top. Les chevaux adorent, c’est facile à donner, ils les mangent super bien donc vraiment c’est que du bonheur. Si vous avez besoin d’un effet rapide commencez par une version liquide en revanche.


Pour pousser un peu la chose, parce que oui, je commence à en connaître un rayon sur les compléments, sans me la péter hein… Je me suis demandée pourquoi il n’y avait pas de MSM, glucosamine ou chondroïtine qui sont souvent la base de ce type de complément pour les articulations. Et bien la réponse est sur le site tout bêtement. En fait ces éléments sont d’origine animale et Hilton Herbs a à cœur de composer une gamme d’origine 100% plantes. C’est un parti pris que je respecte et c’est bien de l’assumer.

Je regrette juste de ne pas trouver chez eux de compléments avec par exemple de la prêle, du cassis car je sais que ça fonctionne bien. Il y a peut être une histoire de compatibilité ou autre je ne sais pas trop.

Dans tous les cas, je trouve que les mélanges proposés à la vente sont vraiment bien conçus, vous avez tout un glossaire sur les plantes, si comme moi ça vous passionne et que vous voulez connaître leur action. Chaque produit est très bien expliqué, on a sa composition, comment l’utiliser. Comment l’associer à un autre produit. Le personnel est aussi de très bon conseil.

Ce qui aurait été vraiment top pour un traitement de fond sur le long terme c’est d’avoir une version dépourvue d’harpagophytum car j’avoue ne pas aimer en donner sur plusieurs mois. J’alterne un peu avec d’autres choses je donne du curcuma notamment, très bon anti inflammatoire naturel et pour le coup ça va aussi très bien avec les problèmes d’estomac de Ponaine.

ALERTE – Il suffisait que j’en parle pour qu’il y ait un nouveau produit. Ça s’appelle le karma ça, les amis. Ou alors j’ai juste trop la classe, je fais de la transmission de pensées sans le vouloir. Hilton Herbs a récemment sorti sa gamme « PLUS » spécialement pour les chevaux qui font de la compétition et donc dépourvue de substances dopantes. (Quand je vous dis que je deale de drogue pour chevaux… C’est pas des blagues). 


Donc la prochaine fois, je pense que je prendrai le Multi Flex PLUS, qui contient du curcuma et pas d’harpagopythum. Vous savez quoi, cette nouvelle vient de faire ma journée ! Truc de dingue je me sens super bien d’avoir fait cette découverte. Il m’en faut peu c’est l’avantage. 



Ce qui est cool aussi chez Hilton Herbs, c’est qu’il y a des mélanges pour des pathologies assez compliquées genre Cushing. Ça vaut le coup de se pencher dessus pour éviter des traitements chimiques lourds.

En petit plus, je vous conseille également les Herballs, qui sont les friandises de la marque. Elles sentent méga fort je pensais que Ponaine allait détester, en fait elle a grave kiffé le sachet n’a pas fait très long feu, même les chiens sont venus m’en piquer. Ces petites friandises sont géniales car sans sucre ajouté, sans mélasse et sans sucre artificiel. Bonnes pour la santé donc ! J’en ai racheté direct.

Voilà voilà pour ce qui est de mon test du Multiflex. Pour le coup j’ai vraiment eu une très bonne expérience, que ce soit au niveau du produit, de l’information que j’ai pu trouver sur le site et des conseils reçus, ou au niveau de l’efficacité du produit.

Mais je n’ai pas parlé de l’essentie je viens de m’en rendre compte… Je manque vraiment à tous mes devoirs. Un des aspects particulièrement intéressant de la marque, c’est le prix. C’est franchement accessible à toutes les bourses je trouve. Généralement un complément pour les articulations, ça coute dans les 80euros, là on s’en sort pour 35 euros environ pour un mois de traitement. Je dis OUI et un très grand OUI.



Un grand merci à Hilton Herbs pour sa confiance et pour le bien être qu'ils ont apporté à Ponaine grâce à ce test 
<3 p="">
A très vite !

Commentaires

  1. Pour mon cheval qui a une petite pointe d'arthrose dans le boulet depuis très longtemps, je fais une cure deux fois par an avec ce produit. J'en avais testé plusieurs et c'est vraiment celui là qui m'a conquis sur le rapport qualité/prix. Merci pour ton article très complet et la découverte de leur nouveau produit sans harpagophytum !

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi j'aime bien les produit Hilton Herbs.
    La jument dermiteuse de ma soeur est en cure depuis quelques semaines et pour le moment elle ne se gratte pas, c'est une vraie révolution parce que la pauvre se grattait jusqu'au sang avant.
    J'ai aussi testé le Releaf Gold pour mes vieux mais je n'ai pas été convaincu. Déjà comme tu le souligne les produits sous forme d'herbe se donnent facilement, les liquides beaucoup moins !
    Du coup je reste sur les herbes séchées :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

Ponaine a testé pour vous : les Happy Crackers

Si tu crois que je vais te parler d'un vulgaire paquet de friandises pour chevaux, alors tu te trompes. J'ai jamais trop acheté de friandises pour Ponaine. Enfin, ça c'était avant. Avant que je ne découvre la facilité d'avoir un paquet de 3 kilos de friandises pour tenir le mois. Bien plus simple que de faire des bornes pour acheter 10 kilos de carottes qui finissent toujours par pourrir au fond de ton casier en laissant une odeur nauséabonde en souvenir de leur courte existence.