Accéder au contenu principal

On a testé pour vous : Sérénitude by Horse Master

"C’est en faisant des erreurs qu’on apprend." Et des erreurs, quand on a un premier cheval, on en fait, forcément. Avec Ponaine, j’en ai fait un paquet je vous le confesse. Mais toute personne qui achète un jour un cheval passe par là. 

On fait des erreurs dans le travail, mais on fait aussi des erreurs de soins. Et quand on dit « mieux vaut prévenir que guérir », ben c’est pas des conneries. Les proverbes ça détient toujours un fond de vérité, ça n’a pas été inventé par hasard. On le sait tous mais on veut pas se l'avouer. Est-ce qu’on démarre une leçon de philo ? ...Non ne t'affole pas, reste donc par ici, je te voyais déjà fuir et retourner sur facebook. 

Complémenter son cheval ou pas ? Eternelle question qu’on passe un peu trop de temps à se poser. Il y a souvent plusieurs écoles et quand on est jeune propriétaire d’équidé, il n’est pas toujours facile de faire un choix. Pour ma part, j’aurai vraiment aimé qu’on m’informe sur le sujet lorsque j’ai acheté Ponaine. Parce que non, complémenter son cheval, ce n’est pas le mettre dans du coton. Bien au contraire. 

On oublie souvent que le sportif dans notre sport c’est aussi bien le cavalier que le cheval, voire l’inverse. Et quand toi tu as besoin de ta petite dose de vitamines et minéraux, d’un petit coup de pouce pour tes muscles ou tes articulations, et bien pour ton cheval c’est pareil. Et souvent, on agit trop tard, une fois que le mal est fait. C’est exactement ce qui m’est arrivé avec Ponaine. J’ai commencé à complémenter pour le stress, les ulcères, une fois qu’elle était déglinguée et idem pour ses articulations, il a fallut une petite tendinite puis une grosse crise d’arthrose pour que j’ouvre les yeux. Temps de réaction, 15 ans. Pas fière. 

Et pour le coup je regrette un peu que les différents vétérinaires que j'ai eu ne m’aient pas incitée à complémenter plus tôt. Ils attendent quoi franchement ?! Qu’on sorte en épreuves pro élite ? Un cheval, même de loisirs, qui travaille quasi tous les jours mérite un petit coup de pouce. 

Ok, ça fait un peu grosse réac' ce que je vais dire, mais il ne faut pas oublier que l’homme a complètement modifié le mode de vie du cheval et par conséquent on doit aussi adapter l’alimentation, d’où l’intérêt de complémenter. Alors aujourd’hui, je vais vous parler des ulcères et autres maux d’estomac, on parlera des articulations une prochaine fois. 




Dans le cadre de mon chouette partenariat avec Cheval Energy, [un peu the site web to shop], je teste en ce moment un complément pour les chevaux sujets aux ulcères : le Sérénitude de Horse Master. Ponaine, grande stressée de la vie a un estomac très propice pour ce genre de pathologie. Ces derniers mois j’ai complètement modifié son mode de vie, elle est passée du box à la vie en extérieur, et son alimentation a changé. Un peu trop de stress pour son petit corps, même si on a fait les choses en douceur. Bref, ça n’a pas loupé, reflux à gogo et maux de ventre. Ponaine au top du glamour et d'une humeur de jument. Enjoy ! 
Du coup, suite à un échange avec Marc, le super véto de Cheval Energy, on a décidé de (re)tester le Sérénitude. 

source : Cheval-energy.com

Pour le coup, je l’avais déjà testé il y a deux ans celui-là, et j’avoue j’ai pas trop kiffé. Même pas fini la boîte en fait. Je me suis laissée convaincre de ré-essayer. Alors, vous vous demandez sûrement pourquoi je ne l’avais pas trop aimé. Je vais vous le dire, on se calme. 

Donc, je n’aime pas ce complément parce que déjà, il faut donner de très très grosses quantités. C’est une dosette pour 100 kg de poids, du coup ça fait une grosse dose à mélanger dans la ration, quand t’as un cheval un petit peu trop exigeant sur sa bouffe, c’est chiant. Autant dire que Princesse Ponaine si je lui mets 3 cuillères de poudre dans le peu de grains qu’elle mange, ben elle préfère tout simplement ne pas manger. Du coup, c’est un complément que tu peux difficilement confier à tes écuries pour qu’ils le donnent pendant la ration, donc si tu veux vraiment bien suivre le traitement, ça implique que tu viennes tous les jours et/ou que tu trouves une âme charitable pour le faire quand tu n’es pas là. Bon, pour ma part, je monte tous les jours donc ça passe.

Ensuite, cette poudre, on va encore en parler, elle est extrêmement volatile, donc si tu la mets direct dans la ration, ton cheval met le nez dedans, il souffle un coup et voilà, ça s’envole partout et  au final, y’en a plus sur la tête de ton cheval que dans la mangeoire. Utile. Un peu comme toi, si tu éternues dans la farine. Donc au départ, je mélangeais à du mash pour que ça colle bien, mais sérieux, faire un mash tous les soirs, ben c’est  quand même bien relou, on va pas se mentir, on est entre nous. Puis ça restait des grosses doses donc je ne mettais pas ce qu'il fallait. Tu m'étonnes que ça ne faisait pas d'effet... #sitoiaussitufaisleschosesàmoitié



Puis pour finir quand même, cette satanée poudre, elle sent quand même super mauvais. Je veux pas dire mais, sans déconner, ça sent carrément… le vomi. Vraiment, ça me débecte cette odeur c’est abominable. Ce truc s’appelle « Sérénitude » mais quand tu ouvres la boite, je peux te dire que tu es vraiment pas serein !

Alors quand même, je me suis engagée à faire ce crash test, j’ai employé les grands moyens, et on s’y est tenues. Ponaine est relou, je le sais, donc maintenant je m’embête plus la vie, tout passe en seringue direct dans la bouche et on est tranquille. 


Donc voilà ce que je fais : je mélange la poudre avec de l’eau pour que ce soit assez liquide pour passer en seringue. Ça demande un peu de matériel, genre une seringue de gavage et une petite bouteille ou un pot hermétique. Moi j’ai pris une boîte de chewing gum qui trainait dans ma voiture, et j’avoue c’est parfait pour l’usage. En plus c’est bien, ça fait un déchet de moins qui traine là dedans. Voiture de cavalier, tout ça... on se comprend pas besoin de faire un dessin.

Mode d’emploi : je verse les 3 doses de poudre dans mon petit pot de chewing gum hermétique, je remplis ensuite jusqu’en haut avec de l’eau. Là, je ferme bien et je fais mon petit numéro de shaker telle une barmaid un samedi soir. Ça se mélange assez difficilement, vu que c’est très léger et c’est des levures et de l’argile donc c’est un peu plein d’air quand même. Voilà, donc tu muscles tes bras en même temps c’est cool. Une fois que j’ai une espèce de pâte assez liquide, j’aspire avec la seringue et j’enfourne dans la bouche de Ponaine. Ça me fait à peu près 5 ou 6 seringues de 20 mL. Voilà puis ensuite je suis bonne pour faire la vaisselle. Oui, n’oublie surtout pas, ce truc sent vraiment le vomi donc éviter de propager cette odeur dans toute la sellerie. Sauf si tu dois te venger de quelqu'un. Oui si tu cherches des idées de vengeance n'hésite pas à me contacter, c'est presque mon métier. 

Alors l’autre grande question c’est : avec tout le mal qu’on se donne pour donner ce complément nauséabond, est-ce que les effets sont là ?

Et bien la réponse, c’est oui, un très grand OUI. Bon là, c’était assez radical je dois dire. Avant de commencer le traitement, je pouvais à peine sangler tellement Ponaine avait mal. Et elle avait des reflux gastriques de maboule, genre elle me faisait des rots qui faisaient de la concurrence à Pumba. 

Et sans blague, du jour au lendemain j’ai vu la différence. J’ai pu sangler sans aucun problème en l’espace de 24 heures. Les gros reflux ont disparu très vite aussi. Après elle fait encore quelques petits rots de cheval toqué mais ça reste raisonnable. Du coup, c’est vrai qu’on doit donner de grosses quantités mais c’est pour que la poudre puisse agir comme pansement gastrique. La levure de bière quant à elle permet de restaurer la flore. 


Donc une fois qu’on traite vraiment ces gros symptômes et que les douleurs sont donc atténuées, on observe un cheval plus apaisé. Pour ma part, c’est pas non plus la grosse folie au niveau du comportement, mais il y a un petit gain de sérénité tout de même. Disons que le travail est plus confortable sans douleurs à l’estomac. On évite plus facilement les débordements après Ponaine reste un poney taré très dans le sang donc pas toujours très gérable au niveau du mental. On peut pas tous les sauver... 

Donc voilà, globalement, je pense que ce complément est intéressant, d’une part pour ses effets très rapides et de deux, pour son rapport qualité-prix car souvent les compléments pour les problèmes d’ulcères sont assez onéreux. Là on s’en tire pour 29 euros la boite qui dure entre 22j et 1 bon mois selon les doses données. 

Le seul point négatif pour moi, outre l’odeur particulière, c’est qu’il n’est pas vraiment facile à donner, mais une fois qu’on a pris le coup et intégré ça à la routine de soin, ça se passe. Du coup je suis assez contente d’avoir pu tester ce produit à nouveau, j’ai vraiment changé d’avis à son sujet :) 

Conclure en une phrase ce pavé de 1496 mots : ça pue mais ça fonctionne.

Et vous, vous donnez quoi pour traiter ou prévenir les ulcères ? 

Commentaires

  1. Je l'utilise pour ma jument et ça fonctionne vraiment bien. Je lui mets dans sa (petite) ration. Comme elle est assez difficile pour prendre ce genre de trucs, j'ai commencé à lui mettre une dose, puis 2, etc. Elle s'y est bien habituée et maintenant elle lèche toute la poudre qui reste au fond de la mangeoire. Avant je l'utilisais en cures à pleine dose quand je sentais qu'elle était gênée. Maintenant je le donne en continu, à raison d'une dose par jour et c'est nickel. Je recommande ++

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est intéressant ! C'est vrai qu'au début Ponaine n'aimait pas vraiment et maintenant elle veut manger la seringue. Je pense qu'ils sentent que c'est bon pour eux :)

      Supprimer
  2. Salut ! Pour les ulcères (et pour pleins d'autres utilisations) tu pourrais essayer les EM (Micro-organismes efficaces, je te laisse un lien ci-dessous pour les explications et un second pour t'en procurer). De mon côté je m'en sert pour restaurer la flore intestinale après vermifuge (cure d'un mois environ) mais aussi pour traiter la gale de boue en mélangeant les EM (forme liquide) à de la poudre de céramique de manière à former une pâte/crème ;)
    Les EM ont beaucoup de vertus comme tu vas pouvoir lire ci-dessous, et en plus ça coûte vraiment rien (par exemple, 1 cure d'un mois après vermifuge = 1 L d'EM en moyenne).
    Bref, je te recommande tout ça :)

    Lien explicatif :
    http://www.vision-equine.com/les-em-pour-nos-chevaux/

    Lien achat :
    https://hector-produits-naturels.com/boutique/les-microorganismes-efficaces-em-64/compose-de-micro-organismes-em-167.html

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

J'ai trouvé la petite parka parfaite pour l'équitation !

Je vais vous dire un truc : j’ai eu du nez. C’est pas tout le temps, mais cette fois-ci, je l’ai vraiment sentie venir. Qui ça ? Bah juste la pluie, mais je suis trop fière de moi comme vous pouvez le voir. La première pluie de septembre. Celle où on ne sait pas comment se fringuer parce qu’en même temps il fait pas si froid, mais en même temps, on prend quand même l’eau, un peu. Ouais… juste « un peu » ça veut juste dire que j’étais « trempée comme une soupe » comme dirait ma grand-mère, « jusqu’à ma petite culotte » comme je le qualifierai pour ma part et c’était véridique. On s’est pris une de ces draches avec Ponaine. Rien de mieux pour attaquer le week-end, non ? Idéale après une semaine de taf, la pluie du vendredi soir te garantie un bon petit week-end pyjama, surtout quand tu t’es lavé les cheveux le vendredi matin. Préoccupations de filles, vous comprendrez ou pas.


En général quand on a pris la pluie à cheval, on a juste envie de rentrer chez soi, de glisser dans un bain ou de…

La dentelle citadine s'invite sur les terrains de concours

Après vous avoir parlé d’un pantalon à presque 300 boules, aujourd’hui on respire un peu, on se détend, le banquier ne va pas se pointer chez vous avec une paire de ciseaux pour découper votre carte bleue et vous confisquer votre chéquier. Tout se passera bien. Dites-lui qu’il peut redescendre d’un étage, il sait pas ce que c’est lui, l’addiction au shopping… On devrait lui expliquer.
Bon alors, il est vrai que ce gros bâtard de soleil met un peu de temps à débarquer là… Le gars, il a cru qu’on était au mois de mars, nan? Genre je viens, mais je sais pas trop ce que je veux, donc finalement je viens pas, ou je vais peut-être tourner autour du pot pour gagner du temps... Un peu comme… Un mec ! (Oups… Pardon je m’égare !) Bon, on va pas trop éveiller les susceptibilités, parce que sinon il va jamais se pointer l’astre qui réchauffe nos coeurs (et je parle bien du soleil, pas de confusion). Ici, (à Lille - vdm) le ciel, c’est comme s’il allait neiger, sauf qu’il fait 17 degrés. Oui, 17 …

Luxe vs Budget : Le blouson mi-doudoune mi-maille

Dimanche soir presque d’été si on ne pensait pas à aller au bureau demain matin. Ah qu’est-ce que j’aime cette arrière saison comme un joli retour en juillet. Si seulement. Voilà pourquoi j’écris ce post. Le dimanche soir, c’est pas fait que pour déprimer. Quand on est une fille, pour vaincre les coups de blues, qu’est-ce qu’on fait ? Du shopping, mais oui ! Quelle belle invention qu’internet quand même. Plus besoin d’attendre que les magasins ouvrent leurs portes. Maintenant le shopping c’est où tu veux quand tu veux. Oui ton banquier n’est pas forcément ravi de cette révolution du siècle. Le mien non plus faut dire donc ne t’inquiète pas.
Alors certes, il fait encore beau et chaud. On peut encore passer ses soirées dehors. Comme je suis contente de louer un appart avec un balcon même si j’habite à l’autre bout de la France. L’autre bout par rapport à là où il fait chaud j’entends. Donc là je profite de cette jolie soirée pour vous écrire depuis ma terrasse et ça je peux vous dire c’e…