Crash Test des étriers Rid'Up

Hello you ! 

Cela fait bien longtemps qu’on ne s’est pas vus ici. Je pourrai balancer un petit « Je croule sous une tonne de taf », mais en vrai j’aime pas trop quand les gens disent ça. C’est un peu un truc de victime. 

La vrai question au final c’est : est-ce que c’est bien de commencer un post par une réflexion de rageux ? Je n’ai pas la réponse. Ma réponse à moi, c’est que je m’en fous un peu. Et la vérité c’est que certes, j’ai pas mal de boulot en ce moment, mais surtout, je suis une grosse feignasse qui n’a pas trop envie d’allumer son ordinateur le week-end. Surtout quand il fait beau. Et qu’il fait 30 degrés. Et que tu vis à Lille. Tu vois où je veux en venir ? 

Ouais. J’aime bien afficher mon teint hâlé et dire, bah nan je suis pas partie en vacances (pas encore), je vis à Lille, nouvelle station balnéaire du 5-9. Donc bref, laissez moi donc kiffer tout ce soleil pendant qu'il est là, même si ça dure, parce que c'est trop génial et kiffant et que ça me rappelle mn Sud. Le jour où ils auront inventé les écrans d’ordinateur pour travailler en bronzant, on pourra reparler de tout ça. 

Pour ne pas changer je fais toujours des introductions bien longues, pour parler d’un truc qui n’a rien à voir ensuite, parce que j'aime bien étaler mes pensées comme si ça vous intéressait. Allez, on va dire que c’est ma petite marque de fabrique, et en vrai, je sais que vous aimez bien. Bon mon post sera sûrement complètement noyé dans des actus sur la potentielle victoire des français demain. Et comme je suis très chauvine je ferai sûrement partie de ces gens qui postent des trucs de foot. Je prends ce risque. A l’heure où je vous écris il est 14h, on est samedi 14 juillet et il y a déjà des mecs en train de hurler la marseillaise dans ma rue avec "I will survive" en fond sonore. Excitant ou flippant. J’hésite vraiment.

Alors bref, tout ça pour parler d’un truc qui n’a rien à voir mais qui me passionne depuis que j’ai ouvert ce blog, soit bientôt 7 ans. Ouais, là je prends un gros coup de vieux quand même. Le temps passe mais ma passion pour les étriers est restée intacte. Alors certes, c’est un peu compliqué pour moi en ce moment. Mon rapport à l'équitation est un peu différent. Le jour où tu finiras une histoire de 16ans avec ton cheval, tu comprendras sûrement ce que je vis. En gros je me situe à peu près dans un état émotionnel situé entre celui d’une rupture amoureuse et d’un décès d’un proche, ponctué par des petites vagues d'excitation quand je pose mes fesses dans une selle ou que je fais de nouvelles choses que j'avais pas le temps de faire avant. Voilà, c’est très gai mais je me devais de vous informer que j'avale des pots de glace* en quantité (*remplacer "pots de glace" par "verres de rosé". Ndlr) Au début, j’ai fait ma belle genre tout allait bien, j'ai pris la plus grosse décision de ma vie et je suis heureuse, mais en vrai j’en chie quand même pas mal de tout ça. Les pages qui se tournent, la vie, tout ça... Vous savez bien ce que c'est vous aussi. 


J’ai la chance d’avoir de chouettes amis qui me prêtent des chevaux à monter, mais j’avoue le coeur n’y est pas toujours.
Laissons un peu de temps passer. Quoiqu’il en soit, j’ai quand même testé pour vous de nouveaux étriers que vous devez commencer à voir un peu partout vu le temps que j’ai mis pour écrire ce post. D’ailleurs je remercie très sincèrement l’équipe de Rid’Up pour sa patience et sa confiance. Bon, ok je viens de péter tout mon suspens (si suspens il y avait mais j'ai comme un doute, c'est pas comme si je l'avais écrit dans le titre). Donc vous l’avez compris je vais vous parler des étriers Rid’Up aujourd’hui. Des petits nouveaux sur le marché avec un 'LOOK' sympa (jeu de mots que tu vas comprendre) et made in France



Au niveau du design, je pense qu’on est complètement dans les codes de l’équitation. C’est à dire qu’on a un étrier visuellement assez classique dans sa forme quand on le regarde comme ça. Donc on garde le côté assez traditionnel de l’équitation mais avec une belle touche de technicité au niveau de l’attache et puis un côté sport apporté par la couleur. On finit par la touche vintage du logo LOOK. 

Huuuum, il te rappelle bien un truc ce logo pas vrai ? Tu l’as déjà vu quelque par mais tu sais plus trop où ? C’est exactement la réflexion que j’ai eue aussi ne t’inquiète pas. En tout cas ce logo me ramenait vraiment dans mes souvenir lointains, puis un de mes potes designers m’a juste dit : mais si, c’est la marque de fixation de ski. Ah ben oui, je m'en rappelle maintenant que tu le dis.

Du coup là, je trouve que le produit est encore plus crédible en termes de sécurité quand tu sais que c’est fabriqué en collab avec Look, qui est est quand même une grosse référence dans le domaine. 

Petite vidéo pour vous montrer le produit : 


Ça fait à peu près 1 mois et demi que je monte avec et je dois dire que je ne suis pas déçue. Le vrai crash test pour moi, c’est vraiment est-ce que j’ai mal aux chevilles pendant ou après ma séance ? La réponse est NON, ce qui veut dire que mes articulations ne sont pas sur-sollicitées avec ces étriers. J'arrive même à faire de la marche et du running en plus, MÊME PAS MAL !

En réalité, ça fait quand même un an que je monte avec des Freejump, et que j'y trouve un réel confort, je ne savais pas trop ce qu’il allait se passer en changeant d’étriers. J'avais peur d'être déçue. Au final je ne sens pas vraiment de différence entre les deux ce qui est super positif car j’avais vraiment eu une révélation avec les Freejump. Aujourd’hui je dois dire que j’ai laissé les Rid’Up sur ma selle, n’ayant pas ressenti le besoin de remettre les Freejump, pourtant vous savez comme je les aime. Les deux sont vraiment très bien. 


Le seul truc qui reste compliqué pour moi pour vous donner mes ressentis c’est que j’ai testé les Rid’Up directement sur un nouveau cheval et pas avec Ponaine qui est mal en point depuis quelques mois. Du coup mes sensations et mes repères sont complètement différents sur l’autre cheval que je monte. En tout cas, mon équilibre sur cette nouvelle monture a tout de suite été bon, et vous savez que chez moi, ça passe vraiment dans l’équilibre sur mes pieds donc le test est vraiment concluant de ce côté là. Pourtant c’est un cheval un peu foufou qui me secoue pas mal et je n’ai pas bougé de ma selle. 

J’ai testé sur ma selle de dress et ma selle d’obstacle. J’avais un peu « peur » de me séparer des étrivières grip sur lesquelles je ne pouvais pas mettre d’autres étriers que les freejump, parce que mine de rien, on s'habitue aux bonnes choses. Donc j’ai du mettre des étrivières classiques et au final ma jambe est bien fixe quand même, je suis bien en équilibre en selle, et surtout, je n'ai vraiment aucune douleur aux chevilles grâce à l’amorti et l’articulation de l’oeil, même en restant un moment en suspension et pourtant je monte un cheval assez physique vous l’aurez compris. En gros c’est complètement différent de Ponaine qui était naturellement sur les hanches, Storm, lui est vraiment sur la gueule et il saute pas mal en l’air, donc mon équilibre n’est vraiment pas le même. 


Le petit plus, c’est que je trouvais ces étriers assez imposants quand je les avais dans les mains, mais quand je les vois en photo sur une selle et dans la pratique j’aime vraiment bien leur look, la touche de couleur à l’intérieur est subtile et vraiment je les trouve beaux. 

Niveau sécurité c’est là où c’est intéressant, l’oeil se détache complètement de l’étrier pour éviter de se faire trainer en cas de pied coincé dans l’étrier, mais pour autant ça ne casse pas l’étrier. On peut le remettre en place juste après sans problème. J’ai essayé de le défaire à la main, il faut quand même pas mal forcer donc peu de risque que ça se désolidarise comme ça de manière impromptue. 


Voilà je crois que j’ai tout dit sur mon ressenti. Je suis super contente d’avoir pu tester ces étriers, je les trouve bien cool et très sympa avec mes chevilles en mousse. Et je suis aussi très contente de pouvoir soutenir une jeune entreprise. 

N’hésitez pas à aller les rencontrer sur leur stand à Lamotte, et comme on est des gens sympas, voici un petit code promo pour bénéficier de 10% sur l’achat d’une paire d’étriers : HIPPIQUECHIC0718



A très vite ! 

Sophie

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

On a testé pour vous : Sérénitude by Horse Master

Pourquoi ça va changer ici

J'ai testé pour vous, la parka Fahrenheit de Horse Pilot