Dire 'Au Revoir' est la solution la plus courageuse


Crédit Photo : Mots Dit Poneys

Hello, 


Ça va faire un moment que je ne suis plus passée par ici. Je profite de ce dimanche pluvieux pour tenter d'écrire quelques mots maladroits. 

Je crois qu’il est grand temps de clôturer un chapitre de ma vie, qui dure depuis bientôt 7 ans. Je vous avoue que quand je regarde dans le rétroviseur cela ne me rassure pas trop. Pas parce que j’ai bientôt trente ans, même si le chiffre peut paraître effrayant, mais plutôt parce que je regarde comment ma vie évolue.

Aujourd’hui j’ai envie d’écrire plus que jamais, mais en réalité, je ne me sens plus vraiment alignée avec ma ligne éditoriale de départ. Hippique & Chic c’est vraiment mon bébé, c’est peut être une des choses qui m’a le plus construite ces dernières années. C’était mon projet à moi sorti de nulle part, une idée brillante. Ce truc qui m’a montré que j’étais capable, que moi, petite cavalière lambda, j’étais aussi capable de me sortir les doigts et de faire un truc de ma vie. Moi la grosse feignasse je savais enfin où je voulais aller et à partir de là, les obstacles me sont apparus comme tous facilement franchissables. 

Pendant 7 ans j’ai écrit, j’ai appris, j’ai grandi. Puis ce blog en lui même a fini par devenir un obstacle. Parce que c’est dur de gérer ton travail (qui entre autre te permet de manger) et ta passion, j’ai toujours réussi à combiner les deux, mais à quel prix ? Je ne vous cache pas que j’en ai pris des claques parce que ça peut illuminer les yeux de pas mal de personnes de recruter des "influenceurs", mais ça peut aussi rendre les gens carrément méchants. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet pour des questions de survie. 

Toujours est-il que, mon entrée dans la vie active a été un frein, tout d’abord au niveau du temps que je pouvais accorder à mon blog. C’est rapidement devenu contraignant de trouver le temps d’écrire et je me suis mise une pression de malade pour tout gérer parce que je me suis engagée auprès de marques avec qui j’ai collaboré et qu’il était normal de livrer des posts. Mais du coup je me suis perdue et je me suis complètement éloignée de mes valeurs et mes intentions de départ. J’avais dit que jamais je ne me forcerai à publier quoique ce soit. Puis le temps passe, tu croules sous les partenariats parce que tu veux tester toujours plus de trucs et que la concurrence fait rage. 

En même temps tu dois gérer ton job, celui qui te permet de payer ta pension / manger des pâtes et essayer d’avoir une vie sociale. Bref tu t’en rends pas compte mais tu étouffes et tu deviens prisonnier des marques qui finissent par ne même plus te calculer parce que tu ne fais plus de concours, que ton cheval vieillit et que tu publies moins alors que tu les accompagnes depuis 7 ans. 

Tout ça pour dire que j’ai saturé. Je n’en pouvais plus de cette pression, d’essayer de garder un lien avec mes partenaires tout en me faisant taper sur les doigts au boulot. Que c’est devenu trop compliqué avec la fin de carrière de Ponaine et que j’ai senti que tout allait s’arrêter mais tranquillement. Puis finalement je me dis, que parfois il faut avoir du courage et savoir arrêter les choses. Tout bonnement parce qu’avoir le cul entre deux chaises n’a jamais été confortable. 

« Faire de la place à ce qui est essentiel, sans pitié, en déterminant et éliminant les 20% de choses de choses ou de personnes qui provoquent 80% des problèmes personnels, car le temps est en fin de compte ce qu’il y a de plus précieux »

Pendant un moment je me suis dit que j’allais continuer. Que j’allais juste vivre avec vous la retraite de Ponaine, arrêter de tester des produits offerts par les marques. Je voulais juste être de nouveau la cavalière lambda qui claque tout son salaire pour offrir la meilleure vie qui soit à son partenaire de vie, et acheter les choses dont j’avais besoin et vous en parler. Je ne voulais plus forcer les lecteurs à la consommation.

Mais aujourd’hui je sens que la pause s’impose. Et comme c’est trop dur pour moi de dire Adieu à ce projet qui m’a tant donné, et aussi à vous qui m’avez tant soutenue et accompagnée à travers ces 7 belles années. On dira que c’est une pause. Une très longue pause. Peut être qu’un jour je remettrai le pied à l’étrier mais pour l’instant le monde équestre est en train de me dégouter et je vais faire une pause avec ça aussi. 

Je crois que j’avais juste peur de la suite. De perdre une partie de moi comme j’ai perdu quelque chose en arrêtant de monter à cheval il y a quelques semaines. Je vais me laisser le temps à ma vie de se construire avec tous ces changements, et de m’aligner avec moi même et mes valeurs profondes tout simplement. C’était une très belle expérience qui m’a aussi permise de rencontrer des personnes fabuleuses et de dérocher des jobs formidables notamment aux JEM2014 et chez Fouganza.

Bien sûr vous pourrez suivre la suite de mes aventures sur instagram où j’aime bien raconter ma  petite vie et celle de Ponaine. Je serai ravie de lire les petits mots que vous m’envoyez comme vous le faites déjà. Il n’est pas improbable qu’un nouveau blog, ou autre support inconnu, voit le jour dans quelque temps mais dans un style très différent. 

Je vous dis à tous, un immense merci pour ces 7 années vraiment géniales, je vous dis à bientôt car je n’ai pas le cran de vous dire au revoir, et surtout prenez soin de vous. Pensez à votre bien être avant tout, c’est vraiment tout ce qui compte. 

Sophie

Commentaires

  1. Hello,

    Merci pour ces belles lectures. Ce dernier article ne dénote pas, et apporte même sans doute plus que les précédents. Bonnes nouvelles aventures, à toi et Ponaine, sans le feu des projecteurs ;)

    RépondreSupprimer
  2. bonne continuation petite sophie et que la vie t'apporte le meilleur; ce qu'il y a de sur, c'est que tu sais écrire, ne l'oublie pas et essaie de cultiver ce talent..

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Pourquoi ça va changer ici

J'ai testé pour vous, la parka Fahrenheit de Horse Pilot